ePrix de Paris: "améliorer l'expérience des spectateurs" (organisateurs)

Formule Electrique - ePrix de Paris: "améliorer l'expérience des spectateurs" (organisateurs)
Par AFP

Le principal enjeu du deuxième ePrix de Paris, disputé le 20 mai sur un circuit inchangé autour des Invalides, est d'"améliorer l'expérience des spectateurs", notamment en portant de 2000 et 7000 le nombre de places en tribunes, ont annoncé mercredi les organisateurs.

Après la première édition, en avril 2016, qualifiée de "succès phénoménal à tous les points de vue" par le patron de la Formule Electrique, Alejandro Agag, lors d'une conférence de presse, "une analyse a été faite pour voir quelles étaient les choses à améliorer".

"La première était la visibilité de certains spectateurs", qui avait motivé une série de plaintes l'an dernier, a expliqué ce dernier. Des écrans géants seront donc visibles cette année depuis les tribunes agrandies, dont le point de vue sera également soigné, sans publicités sur les grillages pouvant masquer la piste.

Le eVillage, un espace de divertissement dédié à la Formule E sur l'Esplanade des Invalides, sera également agrandi. Contrairement à l'édition 2016, l'accès sera ouvert gratuitement au public, dès la veille du ePrix. Des écrans géants y seront également installés.

"Nous avons travaillé pour que l'expérience des spectateurs soient bien meilleure", a confirmé Pierre Rabadan, conseiller sport de la maire de Paris, Anne Hidalgo.

Les billets en tribunes sont en vente au prix de 55 euros, avec des tarifs réduits appliqués aux enfants de moins de 16 ans (27,50 euros) et aux étudiants et seniors (40 euros).

0
0