EPrix de Paris : "l'aboutissement d'un rêve", selon Jean Todt

EPrix de Paris : "l'aboutissement d'un rêve", selon Jean Todt
Par AFP

Le 13/01/2016 à 14:57Mis à jour Le 13/01/2016 à 15:07

La 7e manche de Formule Electrique, disputée le 23 avril à Paris, "correspond à un rêve d'un demi-siècle qui se réalise" a commenté mercredi Jean Todt, le président de la Fédération Internationale Automobile.

"Depuis que j'ai cette passion pour la compétition automobile, je considérais qu'il était essentiel qu'il y ait un jour une course dans Paris. C'est l'aboutissement d'un rêve que j'avais fait il y a un demi-siècle", s'est-il exclamé lors d'une conférence de presse organisée dans les salons de l'Hôtel de Ville pour présenter l'événement.

Cet "ePrix" se déroulera le samedi 24 avril sur un circuit de 2.3 km entourant les Invalides. "Dix mille places assises seront mises en vente aux alentours de 20 euros et cinq mille offertes aux associations", a déclaré Alejandro Agag le directeur de Formula E Operations. "Les badauds pourront également voir la course qui devrait être l'une des plus belles de la saison", a-t-il ajouté.

Vingt voitures aussi racées que des Formule 1 seront engagées et des vitesses de pointe de 200 km/h attendues dans un silence surprenant.

"La voiture électrique et la mobilité électrique, c'est l'avenir. C'est le pari que nous avons fait dans ma ville", a commenté Anne Hidalgo, maire de la capitale.

0
0