Getty Images

USPGA : Justin Thomas remporte son premier titre en Grand Chelem, Jordan Spieth se rate

Première majeure pour Justin Thomas, déception pour Spieth
Par AFP

Le 14/08/2017 à 08:38Mis à jour Le 14/08/2017 à 10:47

USPGA - Avec deux coups d'avance sur un trio composé de Reed, Oosthuizen et Molinari, le jeune Américain Justin Thomas (24 ans) a remporté l'USPGA - dernière levée du Grand Chelem 2017 - dimanche à Charlotte. Il soulève du même coup son premier trophée en Majeur.

L'Américain Justin Thomas a remporté son premier tournoi majeur en s'imposant au Championnat PGA, dimanche à Quail Hollow, grâce notamment à deux birdies spectaculaires lors des six derniers trous, son compatriote Jordan Spieth, en quête d'un Grand Chelem en carrière, ne prenant que la 28e place. "Je ne ressentais pas de la frustration, mais de la jalousie. Il n'y a de pas raison de la cacher", a réagi Thomas après son sacre, en se rappelant des trois succès de son ami Spieth dans les Majeurs. "Il n'y a que quatre vainqueurs par an et en faire partie est vraiment quelque chose de cool", a ajouté Thomas, qui a terminé avec un total de 276, alors qu'il était seulement 4e à l'entame du dernier tour, à deux coups de son compatriote Kevin Kisner, en tête depuis vendredi.

Mais lors d'un dimanche où cinq joueurs se sont partagés les commandes en milieu de journée, Thomas, 14e mondial, a surpris tout le monde, à commencer par Kisner, mais surtout Hideki Matsuyama, alors 2e à un coup et qui espère devenir le premier Japonais à enlever un titre majeur sur la lancée de sa belle victoire au Bridgestone Invitational, il y a une semaine.

" Le jeu pour gagner"

En rendant une dernière carte de 68, pour un total de 8 sous le par, il a donc devancé de deux coups un trio composé de son compatriote Patrick Reed, du Sud-Africain Louis Oosthuizen et de l'Italien Francesco Molinari. "Je savais que j'avais le jeu pour gagner, mais qu'il fallait être patient pour le mettre en place", a encore commenté Thomas, auteur d'un impressionnant coup roulé au 13e trou lui permettant alors de prendre les devants avant d'asseoir son avance avec un nouveau birdie au 17. "Faire un birdie à ce moment là était bien plus qu'un bonus. Et le 13e trou était aussi très spécial", a ajouté Thomas après avoir soulevé son 4e trophée - de loin le plus important - de la saison.

Vidéo - Tombera dans le trou, tombera pas ? Justin Thomas, le birdie au bout du suspense

00:26

Hideki Matsuyama, N.3 mondial, avait en effet pris les devants à mi-parcours, mais avec cinq bogeys sur les neuf derniers trous, il a finalement reculé à la cinquième place (279), à égalité avec l'Américain Rickie Fowler. "Je suis déçu de mon jeu. C'était le dernier majeur de l'année et j'étais en course pour le titre. La seule chose à faire, c'est de faire encore plus d'efforts la prochaine fois", a promis le Japonais, le mieux classé des membres du Top 10 mondial.

Fin de saison pour McIlroy ?

Spieth, vainqueur du dernier British Open et N.2 mondial, a déçu et n'a pas réussi à battre le record de précocité de Tiger Woods, auteur d'un Grand Chelem en carrière, appelé la "Tiger Chelem" par les spécialistes, à l'âge de 24 ans et six mois. Jordan Spieth, couronné au Masters et à l'US Open 2015 avant son triomphe au British Open le mois dernier, est âgé de 24 ans et 17 jours dimanche...

Le Championnat PGA, qui sourit rarement aux favoris et a couronné un néophyte dans les Majeurs à chaque édition depuis 2008, est resté fidèle à sa légende. Seul Rory McIlroy, victorieux en 2012, après avoir ouvert son palmarès à l'US Open en 2011, et en 2014, est l'exception qui confirme la règle. Le Nord-Irlandais, seulement 22e (285), a confié qu'il avait été gêné par des douleurs au dos et qu'il pourrait mettre fin à sa saison : "C'est possible que je m'arrête jusqu'à l'année prochaine. Mais je pourrais aussi revenir d'ici deux semaines..."

Ainsi, l'Américain Dustin Johnson, N.1 mondial, n'est que 13e (284), tout comme son compatriote Brooks Koepka, vainqueur de l'US Open, alors que d'autres têtes couronnées ont quitté Quail Hollow dès le deuxième tour : Jimmy Walker, le tenant du titre, ou encore l'Espagnol Sergio Garcia, victorieux du Masters d'Augusta.

Le classement final du 99e Championnat PGA
1. Justin Thomas (USA) 276 (73-66-69-68)
2. Francesco Molinari (ITA) 278 (73-64-74-67)
. Patrick Reed (USA) 278 (69-73-69-67)
. Louis Oosthuizen (AFS) 278 (70-67-71-70)
5. Rickie Fowler (USA) 279 (69-70-73-67)
. Hideki Matsuyama (JAP) 279 (70-64-73-72)
7. Graham DeLaet (CAN) 280 (70-73-68-69)
. Kevin Kisner (USA) 280 (67-67-72-74)
9. Jordan Smith (ANG) 283 (70-75-70-68)
. Matt Kuchar (USA) 283 (71-74-70-68)
. Jason Day (AUS) 283 (70-66-77-70)
. Chris Stroud (USA) 283 (68-68-71-76)
13. Dustin Johnson (USA) 284 (70-74-73-67)
. Marc Leishman (AUS) 284 (75-71-71-67)
. Brooks Koepka (USA) 284 (68-73-74-69)
. Ryan Moore (USA) 284 (71-71-73-69)
. Brian Harman (USA) 284 (69-75-71-69)
. James Hahn (USA) 284 (73-70-71-70)
. Henrik Stenson (SUE) 284 (74-70-70-70)
. Paul Casey (ANG) 284 (69-70-74-71)
. Scott Brown (USA) 284 (73-68-70-73)
22. Rory McIlroy (ILN) 285 (72-72-73-68)
. Ian Poulter (ANG) 285 (74-71-71-69)
. Robert Streb (USA) 285 (74-70-70-71)
. Chez Reavie (USA) 285 (72-70-70-73)
. Gary Woodland (USA) 285 (68-74-69-74)
. Grayson Murray (USA) 285 (68-73-69-75)
28. Jordan Spieth (USA) 286 (72-73-71-70)
...

0
0