Getty Images

Un sacre historique pour Kim

Un sacre historique pour Kim
Par AFP

Le 15/05/2017 à 07:43

THE PLAYERS CHAMPIONSHIP - Le Sud-Coréen Kim Si-woo est devenu dimanche à 21 ans le plus jeune vainqueur de l'histoire du tournoi, l'une des épreuves les plus importantes du circuit PGA, sur le prestigieux parcours du TPC Sawgrass à Ponte Vedra Beach.

C'était le jour de gloire pour Si Woo Kim. Le Sud Coréen, 75e au classement mondial, a signé un exploit retentissant en devenant dimanche, à 21 ans, le plus jeune vainqueur de l'histoire du Players Championship. Il est le deuxième joueur asiatique, après son compatriote K.J. Choi en 2011, à inscrire son nom au palmarès du "Players", présenté comme l'officieux 5e tournoi du Grand Chelem doté de plus de dix millions de dollars.

Alors qu'il avait débuté la journée en quatrième position, Kim a décroché son deuxième titre PGA, moins d'un an après sa victoire dans le Wyndham Championship, grâce à une dernière carte de 69 (-3) pour un total de 278 (-10). Il a rallié le club-house avec trois birdies sur les neuf premiers trous et a maîtrisé des conditions difficiles sur la deuxième partie de son parcours.

"J'ai du mal à réaliser que j'ai remporté ce titre et que je suis le plus jeune champion de l'histoire, cela va me donner encore plus envie de travailler", a insisté Kim Si-woo. "Je suis en temps normal plutôt nerveux, mais ma victoire de l'an dernier m'a libéré un peu, je peux jouer avec agressivité", a expliqué le prodige de Séoul qui, depuis octobre, avait toujours terminé au-delà de la 20e place sur le circuit PGA.

Johnson, seul favori à surnager

Il a devancé de trois coups l'Anglais Ian Poulter et le Sud-Africain Louis Oosthuizen, 2e ex aequo (281). L'Américain Kyle Stanley, leader après le 3e tour, s'est classé 4e (282) à égalité avec l'Espagnol Rafa Cabrera-Bello, auteur d'un rarissime albatros (trois coups sous le par) sur le trou N.16, un par 5.

Seul parmi les favoris l'Américain Dustin Johnson a surnagé: le N.1 mondial a fait un bon de 32 places pour terminer à la 12e place (286) grâce à une dernière carte de 68. En revanche, l'Espagnol Sergio Garcia, vainqueur début avril du Masters, son premier titre du Grand Chelem, a laissé passer sa chance: 7e en début de journée, il s'est classé 30e (289). Le tenant du titre, l'Australien Jason Day, a vécu un 4e tour cauchemardesque en ralliant le club-house avec une carte de 80 (+8) pour un total de 295, synonyme de 60e place. Le Nord-Irlandais Rory McIlroy a mieux terminé que Day (35e, 290), mais il souffre du dos et doit passer des examens lundi, à moins d'un mois de l'US Open (14-18 juin), deuxième tournoi du Grand Chelem de l'année.

0
0