2012 Sakhir Rapax Dilmann - GP2 Motorsport Limited
 
Article
commentaires
GP2 > Sakhir 2

Dillmann en profite

Dillmann en profite

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 12/05/2012 à 19:35 -
Par Eurosport - Le 12/05/2012 à 19:35
Tom Dillmann (Rapax) a enlevé son premier succès en GP2 à l'occasion de la Course 2 du deuxième meeting de Sakhir, samedi.
 

Tom Dillmann ne boude pas son plaisir d'être désormais un vainqueur en GP2. Même s'il devait samedi sa pole position à l'inversement sur la grille du Top huit de la Course 1 disputée la veille. Ajouté à un concours de circonstance : une pénalité infligée au Brésilien Felipe Nasr (DAMS) pour non respect de drapeau jaune. La position de pointe dont hérita le Français à la place de Markus Ericsson (iSport) a très certainement fait la décision.

Néanmoins, ce fut son mérite de patronner la course, pour finalement devancer le Brésilien Luiz Razia (Arden) de 0"198 après 23 tours et l'Italien Davide Valsecchi (DAMS), leader du championnat et vainqueur la veille de la course dite "longue", de 3"958. Razia a d'ailleurs reconnu la supériorité de Dillmann en déclarant : "J'étais content de mon départ, mais une fois la course lancée je n'ai pas vraiment eu le sentiment que je pouvais suivre le rythme de Tom Dillmann. Je pouvais maintenir confortablement ma position, et puis, vers la fin, il semble qu'il ait commencé à avoir des ennuis avec ses pneus. J'ai fait tout ce que je pouvais pour le passer dans les trois derniers tours mais il a répliqué sans faire la moindre faute."

Au classement général de la série, Valsecchi tient solidement les rênes après trois meetings (Sepang 1, Sakhir 1, Sakhir 2), avec 107 points devant Razia (83). Dillmann remonte à la 9e place, avec 27 unités.

"Je suis vraiment ravi, c'est un deuxième week-end parfait pour nous", s'est exclamé Valsecchi. "Une troisième victoire, un podium et cela grâce à une voiture parfaitement préparée par l'équipe, que je remercie chaleureusement. Nous avons fait de l'excellent travail mais nous devons continuer sur cette dynamique pour rester au top, dès la prochaine manche à Montmelo. Je suis impatient d'y être !"

"J'ai l'impression de me répéter et j'espère que je l'aurai encore souvent en disant grand bravo à l'équipe", a complété son patron Jean-Paul Driot, PDG de DAMS. "Elle a réussi à maintenir son rang de leader (avec 135 points contre 93 à Lotus), avec la manière, face à des adversaires redoutables. Trois victoires et un podium en quatre courses pour Davide, cela se passe de commentaire. Quant à Felipe, il a montré non seulement sa pointe de vitesse, mais aussi sa force de caractère dans l'adversité. Maintenant, nous ne sommes qu'au quart du championnat, la route est encore longue et nous ne devons pas nous relâcher un instant."

Prochain test les 12 et 13 mai, à Montmelo.