Article
commentaires
Handball > 1. Bundesliga

Corruption: Kiel blanchi


Par AFP
Dernière mise à jour Le 26/01/2012 à 13:39 -
Par AFP - Le 26/01/2012 à 13:39
Corruption: Kiel blanchiLa justice allemande a écarté jeudi les accusations de corruption qui pesaient sur le club de handball de Kiel, dont deux responsables étaient soupçonnés d'avoir corrompu des arbitres dans une dizaine de matches européens.
 

Le tribunal de grande instance local a innocenté, faute de preuves, Uwe Schenker, l'ancien manager du club, et l'entraîneur de l'équipe à l'époque des faits, l'Allemand d'origine croate Noka Serdarusic.

"D'un côté, c'est une belle journée, de l'autre, Uwe Schenker est quand même resté pendant trois ans et demi sous le coup de soupçons infondés", a commenté son avocat, Me Michael Gubitz. Le parquet, convaincu de la culpabilité des deux prévenus, avait requis des peines de 18 et 17 mois d'emprisonnement, à l'encontre, respectivement, de Schenker et Serdarusic, ainsi que des amendes.

Le ministère public, dont les intentions n'étaient pas connues à l'issue du jugement, a une semaine pour faire appel. L'enquête judiciaire contre Kiel avait été ouverte en mars 2009 après que le magazine Spiegel eut relancé les soupçons en évoquant des aveux de Serdarusic devant des actionnaires du club rival de Kiel, les Rhein-neckar Löwen, lorsque ceux-ci avaient essayé de l'engager. Selon le Spiegel, au moins une dizaine de matches de Ligue des champions auraient été "achetés" par Kiel. Auparavant, une enquête de la Ligue allemande de handball (HBL) sur ces soupçons avait été classée, en l'absence de preuves.