AFP

Handball : Le PSG réussit ses débuts

Le PSG réussit ses débuts
Par AFP

Le 22/09/2016 à 00:14

DIVISION 1 - Le PSG, double tenant du titre, a bien sa entamé la nouvelle campagne en dominant Cesson-Rennes (28-22) lors de la première journée.

Le PSG handball a réussi son entrée en matière en D1 en allant dominer une coriace équipe de Cesson-Rennes (28-22), mercredi lors de la première journée alors que Saint-Raphaël a été tenu en échec par le promu Saran (30-30). Ce déplacement en Bretagne devait servir de répétition pour les doubles champions de France en titre avant un voyage bien plus périlleux dimanche à Kiel en Ligue des champions. Thierry Omeyer a été décisifs (14 arrêts). Mikkel Hansen et Nikola Karabatic, avec 6 buts chacun, ont aussi répondu présents.

Le promu Saran a réalisé une performance en neutralisant Saint-Raphaël, vice-champion de France en titre. Le club du Loiret aurait même pu l'emporter si le tir d'Arnaud Lamazaa-Parry n'avait pas heurté le poteau en toute fin de partie. Menés de 7 buts en cours de première période, Saran a refait surface en posant des problèmes à son adversaire par sa défense étagée. Son arrière gauche Jean-Jacques Acquevillo s'est illustré en terminant meilleur marqueur de la partie avec 7 buts.

Aix s'en sort de justesse

Sur le parquet de l'autre promu, Sélestat, Aix-en-Provence l'a emporté (29-28) non sans se faire une frayeur en fin de match. L'équipe de l'entraîneur-joueur Jérôme Fernandez (3 buts) avait pourtant un avantage de six buts (24-18) à l'approche des dix dernières minutes. Ce succès, même mitigé, devrait remonter le moral des Aixois, éliminés dès le premier tour de la Coupe de Ligue sur tapis vert. Le Pauc avait battu Limoges (D2) 31 à 30 mais avait eu le tort d'aligner trois joueurs extra-communautaires au lieu des deux autorisés.

Nîmes a pour sa part a dominé Ivry (29-27) à domicile. Il reste trois autres matches à jouer dont deux jeudi : Montpellier-Toulouse et Chambéry-Dunkerque. Mobilisé en Ligue des champions, Nantes se déplacera à Créteil seulement dimanche.

0
0