Panoramic

Nantes lâche prise, Paris s'échappe

Nantes lâche prise, Paris s'échappe
Par AFP

Le 29/03/2017 à 23:49Mis à jour Le 29/03/2017 à 23:55

D1 - Nantes a lâché prise dans la course au titre en s'inclinant à domicile contre Nîmes, (29-33), une défaite surprise de mauvais augure pour le "H" à trois jours du 8e de finale retour de la Ligue des champions contre le PSG. Les Parisiens, eux, ont écrasé Toulouse (42-31) et possèdent désormais trois points d'avance en tête.

Après le match nul (26-26) à l'aller, Paris abordera l'échéance européenne avec le moral au beau fixe. Nantes, de son côté, n'avait plus perdu depuis un match de Ligue des champions contre les Ukrainiens de Zaporojie le 19 novembre, soit 20 victoires et 1 nul d'affilée toutes compétitions confondues. Peut-être victimes de l'enchaînement des rencontres, les Nantais ont craqué dans les dix dernières minutes, encaissant un 7 à 3. L'ailier nîmois Julien Rebichon a été le meilleur buteur du match avec dix buts (dont 5 penalties).

Le PSG n'a pas laissé passer l'occasion de faire un pas vers le titre contre des Toulousains qui restaient sur cinq défaites. Comme souvent, il n'y a pas eu de suspense à Coubertin, où les leaders n'ont cessé de creuser l'écart (+6 à la pause). Nikola Karabatic a fait son retour après avoir manqué le match de Ligue des champions à Nantes à cause d'une gastro-entérite (3 buts). C'est son frère Luka qui s'est illustré en marquant 9 buts, le deuxième total derrière Mikkel Hansen (11).

Dans le match des outsiders, Saint-Raphaël (4e) a creusé un écart de six points au classement sur Chambéry (5e) en s'imposant 30 à 25. Les Savoyards, qui s'étaient imposés dans le Var en Coupe il y a dix jours, ne se sont pas remis d'un mauvais départ (8-1). Sélestat a remporté son premier match de la saison contre Saran, 30 à 27, mais reste lanterne rouge loin derrière tout le monde.

0
0