2011 France - AFP
 
Article
commentaires
Handball > Championnat du Monde

Retour triomphal

Retour triomphal

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 31/01/2011 à 19:32 -
Par Eurosport - Le 31/01/2011 à 19:32
Pour leur retour en France, lundi, les champions du monde ont eu droit à un accueil "exceptionnel". "Du jamais vu", selon les dires de plusieurs. Reçus par le président de la République puis attendus par des milliers de fans, ils ont enchainé dédicaces et photos dans la joie et la bonne humeur.
 

C'est devenu une tradition. Presque un passage obligé. Chaque lendemain de victoire, l'équipe de France retrouve ses supporters sur les Champs Elysées pour un bain de foule qu'ils affectionnent tous. "Le traditionnel rendez-vous du lundi", comme aime à le rappeler Michaël Guigou entre deux séances d'autographe.

Rentrés de Suède dans la matinée, les Bleus n'ont pas eu une minute de répit. Dès leur apparition dans le hall de l'aéroport de Roissy, vers 13h20, environ 200 fans acclamaient déjà les quadruples champions du monde. Ces derniers échangeaient alors sourires et poignées de mains, s'exécutant le sourire aux lèvres. Tout ça malgré la fatigue d'une nuit de fête bien trop courte.

Karabatic : " On n'a jamais eu un si bon accueil"

Les Bleus ont ensuite rejoint l'Elysée où les attendait le président de la République. "Il nous a dit qu'il était fier de nous", déclarait Jérôme Fernandez. Le capitaine a alors mené ses troupes jusqu'à l'avenue des Champs Elysées où des milliers de fans s'étaient postés pour les accueillir vers 16h30. "C'est énorme !, s'exclamait Karabatic sur un podium monté pour l'occasion devant un grand magasin de sport. Lorsqu'on est arrivés en bus et qu'on a vu tout le monde, c'était impressionnant. On n'a jamais eu un si bon accueil."

Sous les cris des "et un, et deux, et trois, et quatre étoiles !", repris par une foule en délire, Karabatic et Onesta prenaient alors la parole pour remercier une fois de plus le public. "C'est extraordinaire. On est tous touchés par cet accueil, ça nous fait chaud au coeur, concédait le sélectionneur. Dans la foulée, le meilleur joueur du tournoi n'hésitait pas à prédire : "On va aller chercher quelques petites étoiles en plus". Succès garanti et applaudissements nourris.

Toute l'équipe multipliait ensuite les autographes et les photos à l'intérieur du magasin. Tout ça au milieu d'une cohue innommable. "Déjà en rentrant des Jeux Olympiques en 2008, c'était impressionnant. Mais là, il y a encore plus de monde, s'enthousiasmait Michael Guigou. C'est exceptionnel !" "Voir tout ce monde, c'est touchant", ajoutait Karabatic. Une dernière photo avec un jeune homme handicapé et Jérôme Fernandez rapatriait ses hommes. La suite ? Une tournée des médias franciliens avant une nouvelle soirée de festivités dans un lieu branché de la capitale. Là aussi c'est devenu un rendez-vous traditionnel...

AFP