2013 Mondial France Brésil Karabatic - AFP
 
Handball > Championnat du monde

France - Brésil (27-22) : Les Bleus sur courant alternatif

Les Bleus ont leur billet mais...

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 16/01/2013 à 09:55 -
Par Eurosport - Le 16/01/2013 à 09:55
Brillante en première période, endormie en seconde, l'équipe de France a battu le Brésil (27-22) et s'est qualifiée pour les huitièmes de finale. Cédric Sohraindo s'est blessé à la cheville gauche, juste avant la pause.
 

Sans avoir eu à forcer son talent, l'équipe de France a décroché une troisième victoire en autant de matches en dominant le Brésil (27-22), mardi, à Granollers. Ce nouveau succès, qui s'est dessiné en première période (12-5) a permis aux Bleus de valider leur billet pour les huitièmes de finale, avant les deux dernières rencontres, contre l'Argentine et l'Allemagne. Mais les satisfactions ont été rares, et les trente dernières minutes des Experts ont particulièrement énervé Claude Onesta...

Pourtant, tout avait bien commencé. Avant que Cédric Sorhaindo ne se blesse à la cheville gauche juste avant de regagner les vestiaires, Thierry Omeyer avait montré la voie à suivre. Impérial dans sa cage, le gardien de Kiel a stoppé 15 des 20 premiers tirs brésiliens. Soit 75% de réussite. Devant, c'est Michael Guigou qui s'était montré le plus inspiré, avec six buts, dont trois jets de sept mètres, à la pause. On se dirigeait tout droit vers une petite déculottée. Et puis, tout s'est déréglé au sortir des vestiaires.

La tête ailleurs, pas réellement concernés, les Bleus ont permis au Brésil de revenir dans la partie. La défense tricolore a abandonné Thierry Omeyer puis Daouda Karaboué entré en jeu à quinze minutes du terme. Les pertes de balle et les mauvais choix se sont succédés. Heureusement, la différence avait été faite depuis longtemps et les Sud-Américains n'ont finalement jamais espéré accrocher les doubles tenants du titre. Très énervé, Claude Onesta a sûrement passé un savon à ses joueurs à l'issue de la partie. Contre l'Argentine mercredi puis l'Allemagne, vendredi, il faudra, dans un premier temps, conserver le leadership de ce groupe A. Mais également montrer un autre visage. Et pas uniquement sur trente minutes.

Vous pourrez suivre sur notre site tous les matches de l’équipe de France en direct commenté.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×