AFP

Luka Karabatic forfait jusqu'à la fin du Mondial après sa blessure à la cheville droite

Pour Luka Karabatic, le Mondial est déjà terminé
Par Eurosport

Le 14/01/2017 à 12:50

MONDIAL 2017 - Touché à la cheville droite lors de la victoire des Bleus contre le Japon vendredi soir à Nantes, Luka Karabatic souffre d'une rupture du ligament tibio-fibulaire qui le contraint à renoncer à la suite du championnat du monde,. Un coup très dur pour le pivot du PSG et pour les Bleus. Après ce forfait, Dika Mem, arrière droit de Barcelone, a été rappelé.

C'est une bien mauvaise nouvelle pour l'équipe de France. Les Bleus viennent de perdre Luka Karabatic pour le reste du Mondial. Le pivot du Paris SG, blessé à la cheville droite lors de France-Japon vendredi soir, est forfait pour la suite de la compétition, comme cela a été officialisé dans un communiqué samedi en fin de matinée. "Le médecin de l’équipe de France confirme une rupture du ligament tibio-fibulaire", explique la fédération française dans un communiqué.

Le cadet des frères Karabatic, pivot titulaire des Bleus, s'est blessé vendredi lors du deuxième match du Mondial 2017. Contre la modeste sélection japonaise (31-19), il est sorti au bout de cinq minutes après s'être visiblement tordu la cheville lors d'un contact avec un joueur adverse près de la zone. Il ne devrait pas se faire opérer. "On part sur une immobilisation de 3 à 6 semaines", a expliqué Pierre Sébastien, le médecin de l'équipe de France.

Fabregas va prendre du galon, Dika Mem fait son retour

Son absence va laisser un grand vide chez les Bleus. Ces dernières années, il est tout simplement devenu indispensable en défense. Son association avec son frère Nikola forme une charnière centrale solide. Et il a aussi démontré qu'il pouvait rendre de bons services en attaque pour apporter une alternative à Cédric Sorhaindo. C'est cependant bien en défense que le vide va être dur à combler.

A 19 ans, l'arrière droit du FC Barcelone a participé à la préparation mais n'avait pas été retenu au moment du cut final. Il va finalement avoir sa chance. Dika Mem est "capable de défendre en poste 2", a souligné Didier Dinart, et Adrien Dipanda, déjà dans l'effectif, "peut basculer au poste 3". "Le handball est un sport de contact où il y a de la casse. La blessure nous oblige à réviser nos plans. A nous de nous adapter", a affirmé Guillaume Gille, qui s'attend à un "gros combat" contre la Norvège dimanche.

0
0