Nikola Karabatic - DPPI
 
Article
commentaires
Handball > LNH

Paris suspects : Nikola Karabatic convoqué le 29 janvier

Paris suspects : N. Karabatic convoqué le 29 janvier

Par AFP
Dernière mise à jour Le 15/01/2013 à 20:56 -
Par AFP - Le 15/01/2013 à 20:56
Nikola Karabatic est convoqué le 29 janvier devant le juge d'instruction de Montpellier, dans l'affaire de soupçons de match truqué sur fond de paris sportifs. Soit deux jours après la finale du Mondial espagnol.

Nikola Karabatic est convoqué le 29 janvier devant le juge d'instruction de Montpellier dans l'affaire de soupçons de match truqué sur fond de paris sportifs, a-t-on appris de source judiciaire mardi à Montpellier. Son frère Luka Karabatic est lui convoqué le 23 janvier, a-t-on indiqué de même source, précisant que les auditions de joueurs devraient s'étaler entre le 24 et le 30 janvier.

Nikola Karabatic est actuellement en Espagne où il dispute le Mondial-2013 avec l'équipe de France. Par ailleurs, la chambre de l'instruction étudiera le 14 février l'appel déposé par les avocats des frères Karabatic qui contestent la recevabilité de la constitution de partie civile du club de handball de Montpellier mais, aussi de la Ligue nationale de handball (LNH) et de la Fédération française (FFHB).

" Niko, c'est un roc "

Selon le Directeur technique national Philippe Bana mardi à Granollers, Nikola Karabatic n'est nullement affecté par l'annonce de sa convocation. "Niko (Karabatic), c'est un roc. Plus solide que lui, ça n'existe pas. On s'attendait, de toutes façons, compte tenu des affaires en cours, à ce qu'à tout moment quelque chose se passe", a déclaré le DTN avant le match de l'équipe de France face au Brésil, comptant pour la 3e journée du Mondial-2013. "Nikola ne montre rien. Ce qui transpire chez lui en ce moment, c'est l'envie du jeu et le plaisir. Il devait savoir qu'à un moment ou à un autre il serait convoqué", a-t-il ajouté.

Au total, 13 personnes, dont cinq joueurs de Montpellier et deux ex-Montpelliérains transférés au Paris SG cet été, ont été mis en examen pour escroquerie aux dépens de la Française des Jeux dans cette affaire. Ils sont soupçonnés d'avoir parié sur le score à la mi-temps du match de D1 entre Cesson et Montpellier le 12 mai 2012 Deux joueurs ont reconnu avoir parié. Luka Karabatic a été licencié par le club héraultais et a été engagé par Aix-en-Provence alors que le Slovène Primoz Prost a lui donné sa démission et est reparti dans son pays.