Getty Images

Sans ses cadres, l'équipe de France a validé son ticket pour l'Euro 2018

Sans leurs cadres, les Bleus ont validé leur ticket pour l'Euro 2018
Par AFP

Le 14/06/2017 à 21:39Mis à jour Le 14/06/2017 à 21:40

EURO 2018 - Même privée de ses jeunes retraités (Omeyer et Narcisse) et de plusieurs de ses cadres (Guigou, Gérard et les frères Karabatic), l'équipe de France a validé au forceps son billet pour le championnat d'Europe 2018 en Croatie (du 12 au 28 janvier)grâce à un succès étriqué contre la Lituanie (26-25), mercredi soir.

Les handballeurs français ont obtenu dans la douleur leur ticket pour l'Euro 2018 en s'imposant d'un petit but en Lituanie (26-25) mercredi, en l'absence de six champions du monde, dans leur avant-dernier match des éliminatoires. Les Bleus sont assurés de terminer à l'une des deux premières places du groupe 7, quel que soit le résultat de leur ultime rencontre face à la Belgique, samedi à Montbéliard. L'Euro aura lieu en Croatie du 12 au 28 janvier.

A Klaipeda, sur les bords de la Baltique, la France disputait son premier match depuis la retraite internationale de Thierry Omeyer et Daniel Narcisse. A leur départ s'étaient ajoutés les forfaits de Mickaël Guigou, du gardien Vincent Gérard et, ces derniers jours, des frères Nikola et Luka Karabatic, blessés. Les présents ont fait le boulot, mais que ce fut dur ! Rien à voir avec le match aller gagné par les Français de... 17 buts (37-10).

Claire dans la lumière

Menés de trois buts en début de match, encore accrochés à la pause (12-12), les Bleus ont cru avoir plié l'affaire en prenant trois longueurs d'avance au retour des vestiaires. Mais c'était sans compter sur la réaction des Baltes, revenus à égalité dans les dernières minutes. Ce sont même eux qui ont eu un dernier ballon d'égalisation, gâché par une passe dans les pieds.

Les entraîneurs Didier Dinart et Guillaume Gille peuvent dire merci à Nicolas Claire. Le demi-centre de Nantes, joueur talentueux mais barré depuis toujours par les géants Karabatic et Narcisse à son poste, a pris ses responsabilités et inscrit les deux derniers buts de la France, évitant ainsi un désagréable suspense face aux Belges samedi. Il a fini la rencontre avec 4 buts (sur 5 tirs), comme Valentin Porte et le jeune arrière de Barcelone Dika Mem. C'est Kentin Mahé qui a terminé meilleur buteur des Bleus avec six unités.

0
0