Eurosport
 WTCC : Circuit Paul RicardRegarder 
 
 
Pourquoi pas un duo Tsonga-Rafter ?
11/09/2012 - 08:28

Pourquoi pas un duo Tsonga-Rafter ?

Beaucoup de monde se posent des questions sur l'avenir de Jo-Wilfried Tsonga sur le circuit ATP. Serait-il meilleur avec un coach ? En a-t-il vraiment besoin ? La réponse ne peut être que positive. Evidemment qu'il a besoin d'un coach, qu'il le veuille ou non, il a besoin de se remettre en question. Tous les observateurs sont formels à ce sujet, même si le principal intéressé ne semble pas encore convaincu. S'il veut aller plus haut, il doit se raccrocher à l'expérience de quelqu'un.

A partir de ce postulat, qui serait le meilleur profil d'entraîneur pour notre numéro un français ? Jo a besoin de reprendre les bases. Je veux dire par là, qu'il reparte sur des bases saines, dès maintenant pour que tout soit au point pour la saison 2013 et l'Open d'Australie aussi bien tennistiquement que mentalement. Il n'est pas aussi fort et mûr que Roger Federer pour gagner de grands titres sans l'aide de personne. Il a vraiment d’une besoin d'une période pour refaire ses gammes avec une personne qui le pousse et qui le booste sur son jeu et sur son mental. Sans cela, il n'y arrivera pas à franchir un nouveau cap. Il faut qu’il s’allie avec quelqu’un qu’il respecte, qui le connaisse bien.

Changer des choses tactiquement et techniquement chez un joueur qui a ses habitudes prend du temps. Il faut qu’il trouve une personne qui le réconforte d’abord dans ce qu’il sait faire de mieux pour être plus explosif, plus déterminé et plus concentré à chaque début de match. Nous savons que c’est l’un de ses points faibles. Il fait tout le temps la même chose. C’est un puncheur, un joueur qui a du cœur, qui travaille beaucoup, mais il perd du temps.

Je ne pense pas qu’il y ait un profil-type d’entraîneur qui pourrait lui convenir. Je pense à Patrick Rafter. Je dis ça car Tsonga a eu un contact avec l’Australien, cela aurait pu être intéressant comme duo. Affaire à suivre. Mats Wilander serait également un choix intéressant. J’ai lu dans L’Equipe que José Higueras était candidat pour l’aider. Pourquoi pas ? L’Espagnol n’avait pas le même jeu que Tsonga, mais est un gros travailleur. Comme autre ancien attaquant, je pense aussi à Tony Roche. Mais est-il prêt à être à l’écoute de quelqu’un ? La réponse lui appartient.

Jo est un tournant de sa carrière. Il a encore la capacité de gagner un Grand Chelem. Il a le plus de chances de le faire à l’Open d’Australie ou à Wimbledon, s’il ne perd plus de temps et s’il a une vraie structure autour de lui, pas des gens qui font des piges pour lui de temps en temps. Il a beaucoup progressé, c’est indéniable. La preuve en est qu’il ne se blesse autant qu’avant et qu’il choisit ses tournois secondaires avec plus d’intelligence. Alors il peut dire que fonctionner en solo, ça lui a réussi d’une certaine manière. Je lui répondrais alors ceci : est-ce vraiment en demi-finale de Grand Chelem qu’il veut aller ? Ou en finale de Masters ? Si c’est ça son ambition, d’accord, qu’il ne change rien. S’il veut plus que ça, alors qu’il prenne ton destin en main en acceptant une collaboration qui le tire vers le haut. Je parle en connaissance de cause : être en finale, c’est une chose. Mais gagner, c’en est une autre. A bon entendeur.

 
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus