On caricature trop Isner

On caricature trop Isner
le 03/04/2012 à 19:38

Gros plan aujourd'hui sur John Isner, adversaire de la France cette semaine en Coupe Davis. C'est un joueur un peu victime de son image, grand par la taille et qui s'appuie seulement sur son service selon sa caricature. Isner, c'est quelqu’un qui est monté en puissance doucement et qui a réussi à canaliser son jeu.

Avec le recul, le match contre Mahut à Wimbledon en 2010 lui a fait prendre une autre dimension, il a déclenché des choses chez lui. Isner est aujourd'hui capable de bien jouer du fond du court. Son jeu a énormément progressé. Il n'est pas passé loin de quelque chose de grand contre Nadal au premier tour à Roland-Garros l'année dernière.

S'il était dans le Top 10 la semaine dernière, ce n'était pas grâce à son service, mais bien parce qu'il est capable de garder la balle dans le court. Il le mérite. Se déplacer comme il le fait malgré sa taille, c'est superbe.

J'entends beaucoup dire qu'on voit des joueurs de plus en plus grands progresser dans la hiérarchie mondiale. Et alors ? J'ai entendu ça à chaque époque. Quand je jouais, on disait ça des joueurs qui dépassaient le mètre 85 ou 90. Maintenant, c'est au-delà du mètre 90. On trouvera toujours un mec pour sortir du lot avec sa taille. On critiquait Amaya, Cooper... Puis ça a été Rosset. Qu'est ce que ça veut dire ? Ce sont des passionnés, ils jouent bien, ils vivent leur tennis. Le tennis est fait pour tout le monde. Je ne vois pas quel danger Rosset ou Isner ont fait courir au tennis.