AFP

Paris finalise son tour de table pour son dossier de candidature, évalué à 60 millions d'euros

Paris finalise son tour de table pour son dossier de candidature, évalué à 60 millions d'euros
Par AFP

Mis à jourLe 09/02/2016 à 21:21

Publiéle 09/02/2016 à 20:56

Mis à jourLe 09/02/2016 à 21:21

Publiéle 09/02/2016 à 20:56

Article de AFP

JO 2024 - Paris a ajouté quatre nouveaux partenaires officiels pour son dossier. Un pas de plus pour la candidature parisienne, dont le budget s'élève à 60 millions d'euros, la moitié étant apportée par les partenaires privés.

La Caisse des dépôts, Elior Group, JCDecaux et la RATP vont parrainer la candidature de Paris aux Jeux Olympiques 2024 avec le statut "partenaire officiel", a annoncé mardi le comité de campagne. Les quatre entreprises rejoignent ainsi la Française des Jeux qui a apporté en janvier son soutien financier à Paris 2024 à hauteur de 2 millions d'euros.

Ces partenaires "partagent complètement notre vision du projet et, comme nous, souhaitent contribuer à un monde meilleur", s'est félicité Bernard Lapasset, co-président du comité de candidature. "Ces collaborations sont essentielles pour notre projet, a renchéri son alter ego Tony Estanguet. Nous allons nous appuyer sur l'expertise et le savoir-faire de nos nouveaux partenaires pour renforcer notre dossier, dans une démarche d'excellence environnementale, de progrès technologique mais également social et humain."

Moitié public, moitié privé

Dans le cadre de ce partenariat, la Caisse des dépôts souhaite en effet développer des idées innovantes pour la conception du Village Olympique qui sera situé sur l'Ile-Saint-Denis, et promouvoir son expertise de la "Smart city" où sont largement mises à contribution les technologies de l'information et de la communication. Elior Group, entreprise de restauration de groupe, a pour sa part choisi de rejoindre la candidature Paris 2024 sur le thème "Sport, nutrition et bien-être".

Numéro un mondial de la communication extérieure, JCDecaux entend mettre son savoir-faire technologique au service du projet parisien en matière de ville connectée. Enfin, la RATP, acteur clé du transport public en Ile-de-France, représentera le volet "mobilité durable" de l'événement avec notamment en perspective l'ambition de devenir, en 2025, la première métropole mondiale à disposer d'une flotte de bus "propres" 100 % écologiques. Le budget de la candidature parisienne, qui culminera avec l'élection de la ville hôte le 13 septembre 2017 à Lima, est évalué à 60 millions d'euros. La moitié est apportée par les collectivités: Etat, Région, Ville. L'autre par les partenaires privés.

0 commentaire
Vous lisez :