AFP

JO 2024 - Tony Estanguet : "En train de se réaliser et de se concrétiser"

Estanguet : "En train de se réaliser et de se concrétiser"
Par AFP

Le 01/08/2017 à 18:48Mis à jour Le 02/08/2017 à 07:45

JO 2024 - "On sent beaucoup de satisfaction, d'enthousiasme. On sent que c'est en train de se réaliser et de se concrétiser, donc c'est formidable", s'est réjoui mardi Tony Estanguet, co-président de Paris 2024, désormais seul candidat pour les JO 2024. Le tout en gardant cependant une bonne dose de précaution.

Comment prenez-vous l'accord intervenu entre le CIO et Los Angeles, et la décision de LA de candidater pour 2028 ?

Tony Estanguet : "C'est une étape importante, ça fait plus de deux ans que l'on est dans cette compétition avec l'objectif de gagner les Jeux de 2024. On s'est rapproché dans la nuit dernière de manière efficace de cet objectif. On sent beaucoup de satisfaction, d'enthousiasme. On sent que c'est en train de se réaliser et de se concrétiser, donc c'est formidable."

Cela va-t-il changer votre campagne jusqu'au vote de Lima le 13 septembre ?

T.E : "Ça va modifier un petit peu la dernière ligne droite de cette aventure. On a la session de Lima à préparer, mais dont on ne connaît pas encore complètement le format. On avait déjà commencé à échanger avec le CIO à Lausanne le 11 juillet. On a bien conscience qu'elle ne peut plus être sur le même format. On attend de savoir comment cela va évoluer. On pourrait envisager qu'il y ait une partie commune dans la présentation. Ça fait partie des choses dont on a déjà discuté. Mais c'est le CIO qui va décider dans les prochaines jours du format. Mais à situation exceptionnelle, autant avoir une présentation un peu différente et exceptionnelle. On a une relation très professionnelle avec Casey Wasserman (le patron de la candidature de LA, ndlr), on s'est croisé souvent pendant la campagne. A Lausanne, on était un peu moins adversaire, avec l'envie de trouver des solutions pour que tout le monde sorte par le haut. Pour réussir ce double pari de 2024 et 2028".

L'idée d'échange et de partage entre les deux villes a émergé. Sur quels domaines est-ce envisageable ?

T.E : "On va vraiment commencer à travailler sur ce sujet maintenant. Il y a des potentiels de partenariats entre les deux comités d'organisation pour essayer d'optimiser les coûts, les baisser et aussi générer plus de revenus. Mieux réussir l'organisation des Jeux et faire progresser le standard des Jeux. En mutualisant des bonnes pratiques, on peut s'aider les uns les autres. Il y a aussi un partenariat entre les deux villes, et entre les deux comités olympiques et paralympiques pour voir comment d'un point de vue très sportif on peut optimiser la double attribution. Il y a plusieurs pistes de travail. Je pense qu'on va s'y mettre dans les prochains jours."

L'Arc-de-Triomphe aux couleurs de Paris 2024

L'Arc-de-Triomphe aux couleurs de Paris 2024AFP

0
0