Getty Images

Paris seule en lice pour les JO de 2024 après le choix de Los Angeles d'opter pour 2028

Paris seule en lice pour 2024
Par Glenn Ceillier via AFP

Le 31/07/2017 à 22:07Mis à jour Le 01/08/2017 à 18:28

JEUX OLYMPIQUES - Los Angeles a déclaré formellement sa candidature pour organiser les Jeux de 2028, lundi. L'accord de la ville américaine avec le Comité olympique laisse Paris seule candidate pour les JO de 2024. Tout ceci n'attend plus qu'une formalité, le vote des membres du CIO réunis en Session le 13 septembre à Lima, au Pérou.

Los Angeles a mis fin au suspense. Pour Paris, ce sera bien en 2024. Et pour la cité californienne en 2028. Sauf improbable surprise. L.A. a déclaré officiellement sa candidature lundi pour organiser les Jeux Olympiques de 2028. Cent ans après, la flamme olympique va faire son retour dans la capitale française. Paris est en effet désormais seule en lice pour l'organisation des Jeux 2024. Les rumeurs allaient dans ce sens. Cela s'est confirmé ce lundi. Il n'y a plus qu'à attendre l'officialisation le 13 septembre prochain à Lima.

Après des semaines de spéculations, Los Angeles s'est retiré de la course pour les Jeux 2024 afin de se concentrer sur les Jeux 2028. "Le CIO est heureux de publier ce jour le contrat ville hôte 2028 à la suite de la déclaration de candidature de Los Angeles pour les Jeux Olympiques et paralympiques 2028", a indiqué le CIO dans un communiqué. Ce contrat prévoit que le CIO "apportera une contribution au Comité d'organisation d'un montant total évalué à 1,8 md USD", ajoute le CIO.

En comparaison avec les JO 2024 pour lesquels la contribution du CIO atteindra 1,5 md USD, le CIO apportera cette contribution à Los Angeles sur une période plus longue et permettra de soutenir un programme de sport pour la jeunesse, ajoute le CIO. "Le CIO se félicite de la décision du Comité de candidature de Los Angeles et est heureux de rendre public le contrat ville hôte", a déclaré Thomas Bach, cité dans le communiqué. Le CIO, Los Angeles et Paris doivent désormais formellement signer un accord tripartite avant la validation de la double attribution le 13 septembre lors de la 131e session du CIO à Lima.

Troisièmes Jeux à Paris après 1900 et 1924

Si le doute était maigre, c'est un soulagement pour Paris. La ville Lumière attendait ça depuis des années. Depuis presque 30 ans en fait. En 1992, 2008 et surtout le traumatisant épisode de 2012, Paris était à chaque fois resté sur le carreau. Cette fois, tout s'est bien goupillé. Et Paris va pouvoir fêter de la plus belle des manières le centenaire des Jeux 1924 en accueillant pour la troisième fois les Jeux, après ceux organisés en 1900 et donc 1924.

Depuis début juillet, on savait que Paris et Los Angeles avaient gagné leur pari avec la décision inhabituelle du CIO d'attribuer simultanément deux éditions des Jeux. Mais Paris a toujours refusé d'envisager une candidature pour 2028, estimant que son projet n'était calibré que pour 2024, notamment en raison de la difficulté de sécuriser quatre années supplémentaires les terrains où doivent être construits les équipements manquants.

Los Angeles n'avait jamais fermé totalement la porte à cette éventualité, assouplissant sa position au fil du temps après avoir indiqué que sa ville était prête à accueillir les JO "demain s'il le fallait". La semaine dernière, il avait estimé qu'il serait "stupide" de refuser 2028 au regard des compensations financières accordées par le CIO. Ils auront donc 11 ans pour préparer leurs troisièmes JO après 1932 et 1984. Ils devraient également obtenir plus de fonds que les 1,7 milliards de dollars attribués par le CIO à l'hôte des JO 2024.

Pour l'officialisation, il faudra attendre que le CIO valide le tout à Lima début septembre. Mais Paris peut déjà mettre les bouteilles de champagne au frais. Cent ans après, l'Olympe va faire son retour dans la capitale française. Une belle fête s'annonce.

0
0