Go(lden) Jez !
24/02/2010 - 22:50

Go(lden) Jez !

"Etre un combiné, c'est savoir garder les pieds sur terre, poser son cerveau et ne pas regarder derrière, déployer sa puissance pour déposer ses adversaires, pour ensuite lever les bras en l'air" (1). Et rentrer dans l'histoire.N'ayons pas peur des mots : ce vendredi soir, sur les coups de 23h, heure française, au terme du 10km de ski de fond, Jason Lamy Chappuis aura peut-être écrit l'une des plus belles pages du sport français aux Jeux Olympiques d'hiver.

On se contentera ici d'évoquer les JO d'hiver (2), mais avez-vous la moindre idée du nombre de Tricolores qui sont parvenus à décrocher au moins deux médailles d'or lors d'une même Olympiade ? C'est simple et facile à dénombrer : deux ! Henri Oreiller en descente et en combiné en 1948 et Jean-Claude Killy en descente, géant et slalom en 1968. C'est tout. C'est dire l'exploit que  Jason est susceptible de réaliser en cas de nouvelle victoire à Whistler, après un premier sacre décroché dimanche dernier sur le petit tremplin. Optimiste ? Chauvin pour ne pas dire patriote, me direz-vous ? Complètement, et j'assume sans la moindre honte mais comment est-il possible de ne pas envisager le meilleur avec Jez quand on voit son niveau depuis le début de l'hiver ?

Après trois jours de repos, le Français, vainqueur à cinq reprises en Coupe du monde et quasiment assuré du globe de cristal, a de nouveau dominé les entraînements sur le grand tremplin. La course est évidemment loin d'être gagnée. Mais imaginer un deuxième sacre olympique pour le combiné de Bois-d'Amont n'a rien de chimérique. "Je suis plutôt confiant pour la suite. Je suis content de mon saut et j'ai réussi à tenir à distance en ski de fond un client comme le Norvégien Magnus Moan", expliquait Jez à l'issue du relais par équipes mardi.

Comme à Liberec, lors des derniers Mondiaux, l'équipe de France a donc dû se contenter d'une 4e place. Celle qui oblige à trouver forcément un responsable. En bon chef de file qu'il est, Jason s'est présenté à la presse aux côtés de Sébastien Lacroix, le troisième relayeur qui aurait pu recevoir la vindicte populaire. Histoire de montrer que cette 4e place ne fut pas le fait d'un seul homme mais de tout un groupe : "C'est un sport par équipe, on est quatre, on aurait fait deux mètres de plus chacun au saut, on s'offrait une vingtaine de secondes de handicap en moins et ce n'était plus le même course". Cette 4e place n'a pourtant entamé en rien la confiance du champion : "Le moral est bon. J'ai trouvé les bons réglages sur le grand tremplin, il ne faut rien changer. Qu'est-ce qu'il faut faire sur ce tremplin ? Sauter comme Simon Ammann !".

Qui peut se vanter de pouvoir marquer l'histoire à seulement 23 ans ? S'il remporte ce deuxième titre olympique, Jason deviendra le deuxième combiné à réaliser un tel exploit, après le Finlandais Samppa Lajunen, sacré deux fois en individuel à Salt Lake City en 2002 et une fois par équipes. "Etre un combiné, c'est s'envoyer en l'air sans jamais vouloir atterrir, repousser sa peur, ne faire qu'un avec ses skis, finir chaque vol avec un sourire..." Tout simplement...

 (1) Ski Chrono, février 2010

(2) Les Français vainqueurs d'au moins deux titres olympiques lors d'une même Olympiade d'été :
1896 - Paul Masson (Cyclisme: vitesse individuelle, kilomètre et 10 km)
1900 - Albert Ayat (Escrime: épée amateurs et épée amateurs et masters)
1912 - Paul Colas (Arme libre et fusil de guerre)
1928 - Lucien Gaudin (Escrime: épée et fleuret)
1948 - Micheline Ostermeyer (athlé: Poids et disque)
1996 - Marie-Josée Perec (athlé: 200m et 400m)
2000 - Félicia Ballanger (cyclisme: vitesse et 500m)


(3) Crédit photo Go(lden) Jez : Nicolas Bouveret (www.flying-jason.com)

FXFRANÇOIS-XAVIER RALLET

 
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus