Getty Images

Moto2 : Miguel Oliviera (KTM Red Bull) déclassé puis requalifié en pole position

Moto2 : Oliviera déclassé puis requalifié en pole position

Le 23/09/2017 à 16:05Mis à jour Le 23/09/2017 à 18:52

GRAND PRIX D'ARAGON - Miguel Oliviera (KTM Red Bull) a d'abord vu sa pole position annulée à l'issue de la qualification samedi avant de récupérer son bien. Mattia Pasini (Kalex Italtrans), qui s'est vu en pole position une cinquième fois de suite, s'est donc contenté du deuxième temps.

Eurosport Player :

Voir sur Eurosport

Arrivé dans le parc fermé, on scrute Mattia Pasini (Kalex Italtrans). Pendant quelques secondes, le temps que l'Italien réalise le déclassement de Miguel Oliviera (KTM Red Bull) de la pole position du Grand Prix d'Aragon Moto2. Propulsé en tête de la grille de départ de la 14e manche du Mondial, le pilote émilien se réjouit au micro de sa cinquième pole position consécutive.

Dans son box, Miguel Oliviera n'est pas soumis aux obligations du Top 3 de la qualification quand les écrans de chronométrage le replacent tout en haut. Une erreur ? Non mais de l'incrédulité, et bientôt l'explication : les commissaires de la troisième des quatre manches espagnoles du Mondial 2017 ont retiré trop vite au Portugais le chrono de sa pole position, entachée d'aucune erreur au virage 15. Il a bien gagné du temps dans un hors piste, mais dans un autre tour qui n'impacte pas son résultat final.

Vidéo - Le tour d'Oliveira pour la pole

02:34

Bref, 1'53"736 est le chrono définitif du pilote le plus rapide et il appartient bien au pilote de la marque autrichienne. Bon prince, Mattia Pasini se soumet à de nouvelles questions pour expliquer qu'il est quand même content de son deuxième temps, à 0"021.

Vidéo - Pasini : "Certains pilotes n'étaient pas corrects"

01:31

De son côté, Alex Marquez (Kalex Marc VDS) a déjà tout dit. Deuxième ou finalement troisième, ça ne change pas grand-chose et la déception est relative. Peut-être moins que celle de son coéquipier Franco Morbidelli, leader du championnat du monde descendu de la première ligne pour mener la deuxième.

Vidéo - Quartararo : "Pas un bon tour qualif mais un bon rythme pour la course"

01:16
0
0