Getty Images

Valentino Rossi (Yamaha) : "Je ne m'attendais pas à terminer dans le Top 5"

Rossi : "Je ne m'attendais pas à terminer dans le Top 5"

Le 25/09/2017 à 15:11Mis à jour Le 25/09/2017 à 15:35

GRAND PRIX D'ARAGON - Valentino Rossi (Yamaha Factory) s'est surpris lui-même en terminant dans le Top 5 malgré sa blessure, dimanche à Alcaniz.

Eurosport Player :

Voir sur Eurosport

Valentino Rossi (Yamaha Factory) a roulé à la poursuite du leader, Jorge Lorenzo (Ducati Team), jusqu'au 12e des 23 tours du Grand Prix d'Aragon avant de céder aux assauts de Marc Marquez (Honda HRC), puis Dani Pedrosa (Honda HRC) et enfin son coéquipier Maverick Viñales (Yamaha Factory).

Incroyable troisième en qualification, l'Italien aux sept couronnes majeures a pris une impensable cinquième place finale, 24 jours après sa double fracture tibia-péroné à la jambe droite.

"Je suis à la fois fier et heureux, car il y a une semaine, je ne savais pas si j'allais être en mesure de courir", a expliqué "Vale" au site officiel du championnat, motogp.com. "Mais nous avons bien travaillé et nous avons fait le bon choix. Nous avons également pris quelques risques. Je ne voulais pas manquer une autre course, car plus vous êtes absent, plus cela prend du temps de retrouver son niveau."

Vidéo - Rossi héroïque, Marquez offensif et victorieux : le résumé de la course

03:49

"Arriver à Motegi en pleine forme"

"Le bilan du week-end est plutôt bon", a-t-il poursuivi. "Je me sentais à l'aise sur la moto. J'avais évidemment quelques douleurs, mais j'ai pu rouler convenablement. D'être parvenu à se qualifier en première ligne samedi était déjà excellent, mais je savais que la course allait être plus délicate."

"J'ai malgré tout pris un départ correct et j'ai pu me battre pour la victoire face à Lorenzo et Márquez. Passé la mi-course, je savais que j'allais souffrir davantage et fatiguer, mais ce fut une bonne bagarre. Sincèrement, je ne m'attendais pas à terminer dans le Top 5. Nous avons désormais deux semaines devant nous pour travailler et arriver à Motegi en pleine forme. Je ne serai peut-être pas à 100 %, mais je serai dans de meilleures dispositions", a-t-il conclu.

Vidéo - Visage brûlé, jambe, bras cassés… : Rossi et ces champions revenus au top après des blessures

01:20
0
0