Getty Images

MOTOGP - Marc Marquez (Honda HRC) en pole position du Grand Prix d'Autriche

Marquez assomme Ducati

Le 12/08/2017 à 14:54Mis à jour Le 12/08/2017 à 19:26

GRAND PRIX D'AUTRICHE - Marc Marquez (Honda HRC) a été irrésistible pour décrocher la pole position, ce samedi, à Spielberg. Le champion du monde en titre a devancé les deux Ducati officielles, annoncées favorites, d'Andrea Dovizioso et Jorge Lorenzo.

Eurosport Player :

Voir sur Eurosport

Marc Marquez (Honda HRC) sera bel et bien l'homme à battre. Alors que tout le monde attendait une domination Ducati, le champion du monde en titre a infligé un sacré coup de massue à la firme italienne, décrochant sans contestation possible la pole position du Grand Prix d'Autriche. Andrea Dovizioso et Jorge Lorenzo, les deux officiels de Borgo Panigale installés dans cet ordre en première ligne, seront finalement les chasseurs, et non pas les chassés.

Vidéo - Un tour en boulet de canon : Marquez sur sa planète

00:28

Il nous avait déjà mis la puce à l'oreille, ce samedi matin, au bout d'une troisième séance d'essais libres qu'il avait bouclée avec un chrono venu d'ailleurs. Et il l'a confirmé en début d'après-midi : Marquez est le favori. Sur un nuage depuis sa victoire allemande, le surdoué de Cervera a encore développé d'autres standards pour s'assurer, en 1'23"235, la 70e pole de sa carrière, la 42e en catégorie reine.

Zarco se sauve, Rossi et Pedrosa s'éloignent

"Dovi' s'en est bien rapproché à 144 millièmes, mais les apparences sont trompeuses. L'Italien a dû sérieusement s'employer, jusque dans son dernier tour lancé, pour s'assurer un tel chrono, malgré les bonnes dispositions de la GP17 sur le circuit rapide et vallonné de Spielberg. Même Lorenzo, repoussé à près de 4 dixièmes, mais dont le sourire affiché dans le parc fermé traduisait une forme de soulagement, n'a pu rivaliser.

Vidéo - Zarco : "J'ai fait exprès de patienter un peu"

02:19

Soulagé, Johann Zarco (Yamaha Tech3) a probablement dû l'être en décrochant le sixième rang au terme d'une séance où il a étrangement tardé à trouver le bon rythme. Les autres candidats au titre, eux, n'ont même pas fait illusion. Maverick Viñales (Yamaha Factory) s'en est finalement bien sorti, en s'offrant le quatrième rang. Son coéquipier Valentino Rossi, septième, et Dani Pedrosa, huitième, auront fort à faire dimanche pour ne pas laisser filer les pilotes de la première ligne. Et de gros points au championnat.

Vidéo - Ramon Marquez, à l'origine de la passion de Marc pour la MotoGP

01:43
0
0