Getty Images

MOTOGP - Marc Marquez (Honda HRC) meilleur temps des essais libres 3 en Autriche

Libres 3 : Marquez dans tous ses états

Le 12/08/2017 à 10:37Mis à jour Le 12/08/2017 à 11:00

GRAND PRIX D'AUTRICHE - Marc Marquez (Honda HRC) a fixé le meilleur temps du troisième entraînement, ce samedi matin, à Spielberg. L'Espagnol a envoyé un sacré signal à Ducati.

Eurosport Player : Regardez toute la fin de saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Ducati est prévenu : Marc Marquez (Honda HRC) sera, lui aussi, un vrai candidat à la victoire. Ce samedi matin, le champion du monde en titre a dominé le troisième entraînement du Grand Prix d'Autriche. Et envoyé plusieurs signaux. Le chrono de l'Espagnol a véritablement assommé la concurrence. Andrea Dovizioso (Ducati Team) le premier. Même s'il s'est peut-être fait volontairement discret en fin de séance. Johann Zarco (Yamaha Tech3), lui, a semé de belles promesses.

Vidéo - Tardozzi confirme : "Miller aura une GP17 chez Ducati Pramac en 2018"

02:06

Marquez s'est mué en rouleau-compresseur. Vainqueur des deux dernières manches, le surdoué de Cervera ne veut plus rien laisser, pas même sur un circuit largement favorable à Ducati. Appliqué à peaufiner ses réglages la veille, le Catalan a montré les muscles en matinée. Capable d'aligner cinq tours convenables et réguliers avec un pneu "dur" à l'arrière, le leader de la HRC a filé en boulet de canon dans son dernier tour lancé, améliorant de plus d'une demi-seconde le chrono compétitif réalisé par "Dovi", le favori, la veille. En 1'23"459, il a même repoussé son premier poursuivant, Zarco, à 423 millièmes.

Vidéo - Déjà froissé aux vertèbres, Crutchlow a encore perdu le contrôle

01:52

Mais le Français n'a pas de véritable inquiétude à avoir. Comme son devancier, il a lui aussi impressionné sur des relais plus longs. Andrea Iannone (Suzuki Team), jamais en reste lorsqu'il s'agit de suivre les bonnes roues, s'est installé au troisième rang, à 484 millièmes. Les cadors du championnat ont suivi, avec dans l'odre, Jorge Lorenzo (Ducati Team) et les "Yamaha Boys" Valentino Rossi et Maverick Viñales, tous repoussés à plus d'une demi-seconde. Loris Baz (Ducati Avintia), dont la place en MotoGP est incertaine pour la saison prochaine, a échappé à la Q1. Au contraire de Dani Pedrosa (Honda HRC), seulement quatorzième, et grand perdant de la matinée parmi les candidats au titre.

0
0