Eurosport
 1/2 finale CDF : Rennes - Angers Regarder 
 
 
 
Moto - Grand Prix d'Espagne

Lorenzo remporte le mano a mano

Samedi à Jerez de la Frontera, Jorge Lorenzo (Yamaha Factory) est sorti victorieux de son duel contre Dani Pedrosa (Honda HRC) pour la pole position de la 2e manche du Mondial MotoGP.

 
Lorenzo en pole à Jerez - Moto - Grand Prix d'EspagneAFP
 

Jorge Lorenzo (Yamaha Factory) était l'homme du money time, samedi à Jerez de la Frontera. Opposé à son compatriote espagnol Dani Pedrosa (Honda HRC) dans un duel à couper le souffle dans les cinq dernières minutes de la deuxième séance de qualification MotoGP de la saison, le champion du monde 2010 a eu le dernier mot en 1'39"532, pour 0"135. Deux semaines après Losail, il partira à nouveau en tête de la grille, pour la dix-neuvième fois en tout dans sa carrière.

L'Etasunien Nicky Hayden (Ducati MotoGP) a créé la surprise en complétant la première ligne, à 1"031 tout de même. Le champion du monde 2006 a ainsi rassuré et inquiété. Rassuré car il a montré à Ducati qu'il était possible de faire quelque chose de cette GP12 tant décriée, et inquiété car son coéquipier Valentino Rossi, 13e temps, a encaissé 3"429.

Derrière, le Britannique Cal Crutchlow (Yamaha Tech 3) a fait un temps figure de poleman en puissance avait de céder aux trois ténors. Pas démobilisé par une chute assez violente, il n'a manqué la première que pour 0"007.

"Je dois m'estimer heureux compte tenu de mon accident", a dit le pilote d'Hervé Poncharal. "J'ai fait une faute un peu stupide car j'ai roulé sur une plaques d'humidité. "J'ai été éjecté de ma machine mais je n'étais pas en train d'accélérer. Je crois que j'étais dans mon premier tour et mes pneus neufs n'étaient pas complètement en température. Je dois adresser un énorme merci à mon équipe, qui a fait un boulot extraordinaire pour me préparer la seconde moto. Elle était réglée pour la pluie, au cas où, et les gars l'ont configuré rapidement." Il peut nourrir la satisfaction d'avoir devancé le champion du monde 2007 et 2011 Casey Stoner. L'Etasunien Ben Spies (Yamaha Factory) partira à l'extérieur de la deuxième ligne, relégué à 1"558 de son coéquipier.

Enfin, le Français Randy de Puniet (Aprilia) a prouvé qu'il relevait avec conviction le défi peu évident de la catégorie CRT en se frayant une place dans le Top dix. C'est une belle satisfaction, il devance les Ducati satellites de Karel Abraham et Hector Barbera et l'officielle de Valentino Rossi.

 - Eurosport
 
#160;
 
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus