Yamaha MotoGP

Le show de Johann Zarco (Yamaha Tech3), 3e, la pole position de Maverick Viñales

Le show de Zarco, la pole de Viñales

Le 20/05/2017 à 14:56Mis à jour Le 21/05/2017 à 13:39

GRAND PRIX DE FRANCE - Johann Zarco a magistralement signé son premier Top 3 en qualification de MotoGP devant son public, samedi au Mans, tandis que Maverick Viñales (Yamaha Factory) a obtenu la pole position.

Eurosport Player : Regardez le dernier GP de la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

La pression était immense et son passage obligé par la Q1, suite à une chute en fin d'essais libres 3, n'avait rien arrangé. Johann Zarco a pourtant été au rendez-vous de la ferveur du Mans, de son public enthousiaste venu le supporter, le voir monter dimanche sur le premier podium de sa jeune carrière en MotoGP. Car sur le tortueux circuit Bugatti, il a rempli la première partie de sa mission en s'octroyant une bonne place de grille à la force d'un poignet qui n'a pas tremblé.

Valentino Rossi, Maverick Viñales (Yamaha Factory) et Johann Zarco (Yamaha Tech3) après la qualification du Grand Prix de France 2017

Après son repêchage, le pilote français de l'écurie tricolore Yamaha Tech3 n'avait donc plus qu'un train de pneus pour la Q2. Il en a fait un excellent usage, comme 15 minutes plus tôt lorsqu'il avait tout misé sur un long run pour arracher son ticket dans l'ultime session de qualification.

Positionné très vite dans le Top 3, il a livré une bagarre intense à Cal Crutchlow (Honda LCR) pour avoir l'honneur de partir pour la première fois en première ligne sur une grille de MotoGP. A la fermeture de la piste, il a produit un secteur 4 époustoufflant pour repousser in extremis le Britannique en deuxième ligne.

Vidéo - Zarco : "C'est très motivant, ça permet de mieux supporter la pression"

02:40

Marquez 5e

Pendant ce temps-là, les Yamaha d'usine de Maverick Viñales et du leader du championnat Valentino Rossi venaient de se départager pour la pole position, au profit de l'Espagnol pour 0"106 après un tour en 1'31"994. Plus rapide de 0"235 que le Français et sa M1 "satellite". Un écart pas énorme.

"C'était difficile avec la météo", a expliqué Maverick Viñales. "La piste met trop de temps à sécher. Sur certains secteurs on roule très vite mais sur d'autres il y a des grosses flaques. Je suis très confiant car on a un très bon ensemble de réglages pour nous permettre d'être à l'attaque en course. J'espère que le temps se maintiendra. Après deux contreperformances, on doit retrouver la confiance qu'on avait lors des deux premières courses. Ici on bénéficie d'une super adhérence à l'avant. Zarco fait du très bon boulot. Il a été très impressionnant sur les quatre premières courses. Je suis sûr qu'il va aborder le premier virage sans les freins (rires). Il doit continuer comme ça mais derrière nous, comme cela on sera tous sur le podium".

Derrière les trois Yamaha, la Honda privée de Cal Crutchlow a donc battu la RC213V officielle de Marc Marquez (Honda HRC), victime d'une petite chute, tandis qu'Andrea Dovizioso, passé par la Q1, a sauvé les meubles pour Ducati en complétant le Top 6.

Jack Miller (Honda VDS) a pris une incroyable 11e place quelques minutes après son effrayant soleil à la première chicane en essais libres 4. L'Australien qui n'a décidément pas froid aux yeux a devancé l'autre Français régulier du championnat du monde, Loris Baz (Ducati Avintia).

Vidéo - Chute monumentale et miracle pour Jack Miller au Mans

00:42

Pigiste chez Team Suzuki, Sylvain Guintoli débutera la course en 23e et dernière position, dimanche à 14h00.

0
0