Getty Images

Danilo Petrucci (Ducati) : "Marquez a pris des risques incroyables, il n'a pas pensé au championnat"

Petrucci : "Marquez a pris des risques incroyables, il n'a pas pensé au championnat"

Le 11/09/2017 à 18:09Mis à jour Le 11/09/2017 à 18:17

GRAND PRIX DE SAINT-MARIN - Danilo Petrucci (Ducati Pramac) a été surpris par le niveau d'engagement de Marc Marquez (Honda HRC) dans le dernier tour.

Eurosport Player : Regardez la saison 2017 en LIVE

Voir sur Eurosport

Dimanche à Misano, sous la pluie, Danilo Petrucci a terminé premier pilote Ducati et il s'en est fallu de peu pour qu'il remporte son premier Grand Prix.

Toutefois, un Marc Marquez (Honda HRC) aiguisé comme une lame de rasoir l'en a empêché dans le dernier tour. L'Italien s'est montré évidemment quelque peu déçu de ne pas monter sur la plus haute marche du podium.

"La victoire m'a encore échappé, dommage", a-t-il dit à l'arrivée du Grand Prix de Saint-Marin. "J'ai été longtemps en tête, mais je n'ai pas poussé tout de suite au maximum, parce que je voulais rester sur la piste, je ne voulais pas ruiner un tel week-end. Marc Marquez a pris des risques incroyables dans le dernier tour, il n'a pas pensé au championnat, il était plus fort. Finalement, j'ai pris des risques et peut-être que s'il avait continué à pleuvoir, j'aurais pu gagner, car avec mon poids lourd, j'ai eu plus de traction hors des courbes, mais avec les si et les mais, on ne va nulle part."

"Ce n'aurait pas été beau pour le sport"

"Cette course a été différente de celle au Mugello mais si on pense aux courses à domicile, Lorenzo est monté sur le podium à Jerez, Zarco au Mans, Folger au Sachsenring", a-t-il poursuivi. "Je ne sais pas de quoi cela dépend, peut-être de l'air de la maison, mais ici j'ai été compétitif depuis le premier jour de test. Nous avons effectué des tests, cela nous a certainement aidé."

En terminant deuxième, "Petrux" signe un excellent résultat pour lui mais bien moins bon pour Ducati puisqu'en terminant devant Dovizioso, il lui prend quatre points qui pourraient s'avérer cruciaux en vue du titre.

"Sincèrement si Dovizioso avait été plus proche, j'aurais pu le laisser passer, mais il était loin et j'ai essayé de gagner jusqu'au dernier virage", a-t-il déclaré. "Ce n'aurait pas été beau pour le sport, déjà que j'ai été crucifié lorsque Valentino m'a dépassé suite à une de mes erreurs. J'aimerais défendre les arrières de Dovi jusqu'à la fin, mais j'ai essayé de gagner."

"Parfois il me manque le rythme de course, la bonne gestion des gommes… Dovizioso, à ce niveau-là, est meilleur que moi. Parfois je suis plus rapide que lui sur un tour mais sur le rythme il est meilleur", a-t-il conclu.

0
0