Ducati Motor Holding S.p.A

Dovizioso : "Lorenzo me permettait de rester au contact, tout en pilotant avec plus de douceur"

Dovizioso : "Lorenzo m'a permis de rester au contact"

Le 13/11/2017 à 11:14Mis à jour Le 13/11/2017 à 16:26

GRAND PRIX DE LA COMMUNAUTE VALENCIENNE - Andrea Dovizioso (Ducati Team) a piloté à la limite de sa GP17 et même au-delà, dimanche, et ne nourrit pas de regret sur son échec dans la course au titre.

Eurosport Player : Regardez le dernier GP de la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Andrea Dovizioso n'a pas de regret : il a gagné six courses - autant que le nouveau quadruple champion du monde - et s'est battu jusqu'à sept tours de la fin pour le titre. Une situation impensable en début de saison.

Dimanche, à Cheste, il s'est vite retrouvé à s'accrocher à la cinquième place, à la queue d'un groupe mené par Johann Zarco (Yamaha Tech3) devant Marc Marquez, Dani Pedrosa (Honda HRC) et son coéquipier Jorge Lorenzo. Sans pouvoir faire plus.

Vidéo - Marquez sacré, Zarco frustré : Les temps forts de la course

03:56

Ducati a passé plusieurs fois à Lorenzo l'ordre "mapping 8" pour inverser les positions des GP17, mais l'Espagnol n'a pas bougé. A l'arrivée, l'Italien a indiqué que le problème n'était pas là et qu'il n'y avait pas matière à polémique.

"Je n'ai pas pu ralentir la moto"

Puis, lorsque Marc Marquez (Honda HRC) a rétrogradé P5 suite une grosse alerte à l'entrée du n°1 au 24e des 30 tours, on a réalisé que Lorenzo comme Dovizioso n'avaient pas de marge. Qu'attaquer plus décuplait le risque de chute. Finalement inévitable tant pour le triple champion du monde que pour lui.

"Arrivé dans le virage 8, j'ai tenté de retarder mon freinage car je savais que j'étais assez fort à cet endroit", a-t-il. "Mais le pneu n'avait plus la même adhérence. Je n'ai pas pu ralentir la moto, j'ai tiré tout droit et je suis tombé une fois dans les graviers."

Vidéo - La chute de Dovizioso a ruiné ses derniers espoirs

01:44

La situation de prétendant au titre désespérée en regard de sa 19e position au 25e passage, il est rentré à son garage, sous les applaudissements d'une équipe admirative de sa belle saison.

"Je suis content du travail accompli ce week-end, car notre rythme était bien meilleur comparé aux essais", a-t-il dit. "Je suis également ravi de notre parcours cette saison."

Vidéo - Zarco contre Marquez et Pedrosa, Lorenzo et Dovizioso out : revivez la course onboard

03:27
0
0