Getty Images

On refait le Grand Prix : Un tour de trop pour Zarco, uné étoile de plus pour Marquez

On refait le Grand Prix : Un tour de trop pour Zarco, uné étoile de plus pour Marquez

Le 12/11/2017 à 19:29Mis à jour Le 13/11/2017 à 11:48

GRAND PRIX DE LA COMMUNAUTE VALENCIENNE - Johann Zarco (Yamaha Tech3) a fait un beau leader pendant 25 tours et un seul lui a manqué pour gagner. Marc Marquez (Honda HRC), rattrapé par son tempérament, est passé dans les graviers sur le chemin de son 4e titre. Voici tout ce qu'il fallait retenir de la 18e et dernière manche du Mondial.

Eurosport Player : Regardez le dernier GP de la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

La note : 5/5

Pour être franc, on s'est ennuyé à partir de la prise de pouvoir de Johann Zarco (Yamaha Tech3) au 4e tour car Marc Marquez (Honda HRC) avait décidé de passer observateur. Mais on a eu droit à une somme incroyable de rebondissements dès lors que l'Espagnol a entrepris de reprendre les choses en main. Autant d'événements avec un titre mondial en jeu, Cheste nous a finalement offert le scenario parfait.

Vidéo - Marquez sacré, Zarco frustré : Les temps forts de la course

03:56

Comment Marc Marquez (Honda HRC) a remporté le titre

Avec ses idées et ses démons ! Il devait tenir le plus longtemps possible derrière Johann Zarco (Yamaha Tech3) sans forcer, pour porter l'estocade dans le dernier tour. Mais à l'approche du 24e passage, sa bonne résolution a volé en éclats et un freinage trop tardif a fait le reste. Au moins nous a-t-il gratifié d'un sauvetage de sa spécialité.

Vidéo - Séquence frayeur : A 8 tours de l'arrivée, Marquez a bien failli tout perdre...

01:25

Comment Dani Pedrosa (Honda HRC) a gagné

Avec la tête ! Il a expliqué avoir attendu que son réservoir se vide pour retrouver la confiance en son pneu avant qui glissait beaucoup. Il n'aime pas le combat reproché mais il a forcé sa nature et mis une dose d'expérience dans tout ça en élargissant juste ce qu'il fallait sa trajectoire dans le n°1 au dernier passage pour repousser Johann Zarco (Yamaha Tech3).

Vidéo - Pedrosa : "Le pneu avant glissait beaucoup, je n'avais pas un bon feeling"

01:51

Le grand battu : Maverick Viñales (Yamaha Factory)

Une 12e place à 35 secondes pour boucler la saison, avec un podium sur les six dernières courses : l'Espagnol a fini 2017 en roue libre. Et pris à revers de ses propres accusations. A lui désormais de comprendre pourquoi il ne s'adapte pas aux Michelin.

La question : Jorge Lorenzo devait-il obéir à la consigne ?

Non ! Ducati lui a indiqué à plusieurs reprise "mapping 8" pour l'enjoindre de laisser passer Andrea Dovizioso. Il l'avait fait de bonne grâce à Sepang pour permettre à son coéquipier de reporter la conclusion de la saison à Cheste. Et c'était pour une victoire ! Pour une question d'orgueil il n'était pas prêt à le refaire pour rien en Espagne.

Vidéo - Zarco contre Marquez et Pedrosa, Lorenzo et Dovizioso out : la course onboard

03:27

Posté devant Dovi, il pouvait surtout être très utile en menant une bagarre usante contre les Honda à la place de l'Italien, à l'abri pour économiser ses pneus. Et s'attaquer de la même façon à Zarco avant de donner sa place, si la situation de Marquez l'avait exigé. Mais jamais il n'a eu le rythme pour ça. Et Dovi, incapable de l'attaquer, a livré lui-même la réponse en chutant.

Le tweet festif

Le performer : Johann Zarco (Yamaha Tech3)

C'est sûr, il s'est porté en tête parce que Marc Marquez (Honda HRC) l'a voulu et il a reconnu que l'Espagnol avait de la réserve. Mais les 25 tours qu'il a parcourus en tête sur les 30 possibles, sous une pression intense, représentent un nouveau cap dans son ascension. Pour 0"337, il ne nous a offert ni Marseillaise ni salto arrière mais ce n'est que partie remise.

Vidéo - Zarco : "La victoire était très proche, j'y ai cru jusqu'au bout"

04:33

Mais le plus grand pas, il l'a certainement réalisé dans l'esprit des managers de Yamaha : ces derniers avaient décidé samedi soir de mettre les M1 de Rossi et Vinales en version 2016, pour en avoir le cœur net. Si l'Italien a limité les dégâts, le natif de Figueras est sorti plus affaibli que jamais de son week-end avec une 12e place indigne de son matériel, à 35 secondes.

Vidéo - Poncharal : "Pour cette course, Yamaha avait mis les 4 M1 en configuration 2016"

03:20

La stat : 17

Après son abandon initial au Qatar, #JZ5 a aligné 17 Grands Prix dans les points. La plus belle série de la saison !

Le point final au Mondial Pilotes

Avec sa deuxième victoire de la saison, Dani Pedrosa déloge finalement Valentino Rossi du Top 4.

1- Marc Marquez (Honda HRC) 298 points, 2-Andrea Dovizioso (Ducati Team) 261 pts, 3-Maverick Viñales (Yamaha Factory) 230 pts, 4-Dani Pedrosa (Honda HRC) 210 pts, 5-Valentino Rossi (Yamaha Factory) 208 pts

0
0