Honda GP Ltd

MOTOGP - Marc Marquez (Honda HRC) meilleur temps des essais libres 2 à Austin

Libres 2 : Marquez remet les pendules à l'heure devant... Zarco !

Le 21/04/2017 à 21:41Mis à jour Le 22/04/2017 à 16:13

GRAND PRIX DES AMERIQUES - Marc Marquez (Honda HRC) a retrouvé son rang en dominant la deuxième séance d'essais libres, ce vendredi, à Austin. Johann Zarco (Yamaha Tech3), lui, s'est payé Maverick Viñales et Valentino Rossi (Yamaha Factory).

Eurosport Player : Regardez le dernier GP de la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Marc Marquez (Honda HRC) se devait de réagir. Le champion du monde en titre n'est certainement plus aussi invulnérable que par le passé au Grand Prix des Amériques, mais il a, au moins, retrouvé le haut de la fiche des temps lors de la deuxième séance d'essais libres. Annoncé comme son principal rival à Austin, Maverick Viñales (Yamaha Factory) a cédé le deuxième rang à... Johann Zarco (Yamaha Tech3) ! Le rôle de trouble-fête lui va si bien.

Vidéo - Marc Marquez, c'est Captain America !

01:08

Il est encore bien trop tôt pour enfiler le costume de favori à l'un ou à l'autre, tant Marquez et Viñales n'ont cessé de s'échanger les chronos de référence depuis le début du week-end. En début d'après-midi, le leader du HRC a bien établi le nouveau meilleur temps absolu, en 2'04"061, au cours d'une fin de séance animée. Son rival espagnol n'y a d'ailleurs pas véritablement pris part, "Mack" ayant chaussé des gommes neuves plus tôt que le reste de la meute. Le leader du championnat a donc concédé 390 millièmes au Catalan, et laissé Zarco s'immiscer dans la peau du premier poursuivant.

Au prix d'un dernier tour remarquable, le Français s'est approché à 286 millièmes du surdoué de Cervera. Les autres cadors ont pourtant suivi le rythme. Valentino Rossi (Yamaha Factory) a accroché le quatrième rang, à 745 millièmes, Dani Pedrosa (Honda HRC) le cinquième à 0"750, et Andrea Dovizioso (Ducati Team) le sixième à 0"769. Pire, le Cannois n'a pas abordé cette troisième manche du Mondial dans les meilleures conditions physiques. Il a, la semaine passée, multiplié les allers-retours au circuit Paul Ricard pour la "Sunday Ride Classic", et sa fatigue, couplée à la chaleur texane, avait même inquiété le boss de l'équipe Tech3, Hervé Poncharal. Mais le chrono réussi par son poulain a vite dissipé l'angoisse.

Vidéo - Zarco : "Quand je compare mes données aux siennes, je me rends compte que Rossi est une machine"

03:18
0
0