AFP

21"57 sur 50m : Florent Manaudou n'a jamais nagé aussi vite si tôt dans la saison

21"57 sur 50m : Manaudou n'a jamais nagé aussi vite si tôt dans la saison
Par AFP

Mis à jourLe 06/02/2016 à 22:20

Publiéle 06/02/2016 à 21:30

Mis à jourLe 06/02/2016 à 22:20

Publiéle 06/02/2016 à 21:30

Article de AFP

Le champion olympique et du monde sur 50 m libre, Florent Manaudou a signé samedi la meilleure performance de l'année sur la distance (21"57), soit le meilleur chrono de sa carrière en phase de préparation, lors du meeting Golden Tour à Amiens.

Rio est encore loin, mais Florent Manaudou est déjà dans le rythme. Samedi soir, lors du meeting d'Amienjs, le champion olympique, d'Europe et du monde sur 50m nage libre a signé un chrono très intéressant sur sa distance fétiche : 21"57. Un temps prometteur.

"C'est un bon temps, c'est mon meilleur temps de prépa. Ça faisait longtemps que je cherchais à nager moins de 21"6 en prépa pour passer un petit cap", a expliqué, très souriant, Manaudou. Le Marseillais a remporté la finale sur 50 m libre devant Jérémy Stravius (22"37) et Frédérick Bousquet (22"49). Manaudou s'est satisfait de son "bon début de saison", deux semaines après avoir nagé 21"72 à Nice.

" Si je nage 21"5 maintenant c'est que je suis capable de faire 21"1 aux France"

Mais surtout, il s'est réjoui de pouvoir nager vite sur 50 m libre tout en travaillant à l'entraînement le 100 m libre, la distance-reine qu'il a ajoutée à son programme en prévision des jeux Olympiques, dans 6 mois à Rio. Le sprinter a mis du temps à opter pour le doublé 50-100 m, craignant que le travail sur 100 m altère ses performances sur 50 m. "Au final je nage mieux qu'avant, en m'entraînant sur la nage de 100 m, donc c'est plutôt positif", a-t-il dit. "J'arrive à être bien dans ma nage et ça nage vite, pas forcément sur le premier 15 m mais la suite va plus vite qu'avant. Maintenant en bossant beaucoup le 100 m, ça va vite au 50 m".

Manaudou a également à coeur de montrer à chaque sortie qu'il reste bel et bien le boss sur 50 m. "Je pense que la régularité c'est important. Déjà pour me prouver à moi-même que j'ai fait le bon choix en essayant de doubler. Si je nage 21"5 maintenant c'est que je suis capable de faire 21"1 aux (Championnats de) France. Et aussi pour montrer aux adversaires que je reste là", a-t-il souligné.

Dimanche, Manaudou sera en lice sur 100 m libre, face à Stravius. "Ça va être une belle bagarre, on a besoin de ça, autant lui que moi parce qu'on veut toucher l'excellence. On n'est pas là pour dominer l'autre ici mais pour se qualifier et passer l'étape des France et aller aux Jeux après". Les sélections olympiques se feront lors des Championnats de France, à Montpellier (29 mars-3 avril).

0 commentaire
Vous lisez :