AFP

Laure Manaudou décroche l'argent, sa première médaille internationale depuis 2008

Manaudou, première depuis 2008
Par Eurosport

Le 23/11/2012 à 21:05

Laure Manaudou a pris la médaille d’argent de la finale du 100m dos des Championnats d'Europe en petit bassin de Chartres. C’est sa première médaille internationale depuis quatre ans.

Laure Manaudou attendait un podium international depuis 2008 ! La Française a mis fin à cette traversée du désert vendredi, en décrochant la médaille d'argent du 100m dos des Championnats d'Europe en petit bassin de Chartres, en 57"70. Elle a été devancée par l’Ukrainienne Daryna Zevina, titrée en 57’’07. La Tchèque Simona Baumrtova a complété le podium en 58’’08. "C’est un sentiment de joie même si j’ai une petite pointe de déception de ne pas terminer première. Zevina était loin devant et plus forte que les autres mais je suis ravie de finir deuxième", a commenté la Tricolore sur notre antenne.

La championne olympique du 400 m nage libre en 2004 à Athènes n'avait plus été récompensée sur la scène internationale depuis sa médaille de bronze sur 100 m dos à l'Euro 2008 en petit bassin à Rijeka. Quelques mois plus tard, en septembre 2009, elle avait annoncé sa retraite, lasse de la compétition et soucieuse de se consacrer à sa famille. Depuis son retour à la compétition, en juillet 2011, elle a continué à truster les médailles aux Championnats de France. Mais elle a touché ses limites aux JO de Londres cet été, où elle a fini 22e sur 100 m dos et 30e sur 200 m dos.

"C 'est important. Je suis ravie "

Après cette médaille, la championne d'Europe sur la distance en 2007 est comblée. Surtout que ce retour sur un podium international intervient en plus devant son public. "J'ai ressenti un peu de pression, ce qui n'était pas le cas avant, quand j'étais sûre de gagner. Là, il y a des virages, beaucoup de choses qui peuvent mal se passer, ou  bien se passer pour d'autres. Le fait d'avoir cette médaille devant le public français, qui a toujours été là pour moi, c'est important. Je suis ravie."

La Tricolore avait en revanche du mal à cacher sa déception de ne pas partager le relais 4x50m 4 nages mixte avec son frère Florent et son compagnon Frédérick Bousquet : "On est déçus tous les trois mais on comprend que l'équipe de France ait voulu mettre le relais le plus rapide pour accrocher une médaille". L'avenir au plus haut niveau de Laure Manaudou est incertain. Pour l'instant, elle ne s'est pas exprimée sur la suite qu'elle comptait donner à sa carrière.

0
0