Panoramic

Championnat d'Europe en petit bassin : Morozov en or sur 100m, Perez Dortona argenté sur 50m brasse

Morozov épuisé, Perez Dortona argenté
Par AFP

Le 14/12/2013 à 22:00Mis à jour Le 14/12/2013 à 22:03

Le Russe Vladimir Morozov manquait d'énergie mais a remporté, en 45"96, le titre européen du 100m libre en petit bassin, samedi à Herning. Le Français Giacomo Perez Dortona a fini deuxième de la finale du 50m brasse.

Vladimir Morozov a conservé son titre sans briller sur 100 m libre lors de la troisième journée de l'Euro 2013 en petit bassin, samedi à Herning. Totalisant quatre médailles d'or en quatre épreuves, a placé la Russie en tête du classement des nations avec 13 médailles dont neuf en or. Morozov n'est pas arrivé dans les meilleures dispositions au Danemark.

Souffrant d'une infection des sinus, c'est en nageur convalescent qu'il s'est présenté sur les plots. Cela ne l'a pas empêché de s'imposer sur 50 m et 100 m libre, les deux distances où il est champion du monde en titre en petit bassin, mais ses succès n'ont pas été auréolés de bons chronos.

Gilot, quatrième : "Ce n'est pas grave"

L'absence de son rival, le Français Florent Manaudou, forfait de dernière minute pour blessure, lui aura évité de trop tirer sur la corde, mais aura gâché le spectacle du sprint. Morozov, qui possède une avance sur ses rivaux à Herning, a gagné le 100 m libre en 45"96, alors que Manaudou a signé une course en 45"04 la semaine dernière. "Ça n'a pas été facile de gagner, je suis complètement épuisé. Je savais que j'allais nager en 45 secondes mais je l'ai fait de justesse", a dit Morozov, qui a également décroché l'or sur deux relais. Son compatriote Daniil Izotov, spécialiste du 200 m libre, a terminé deuxième (46"41) devant l'Italien Marco Orsi (46"49).

Fabien Gilot a échoué au pied du podium. "Je suis un petit peu déçu mais ce n'est pas dramatique", a déclaré le Français. "On a repris tard l'entraînement. Ce n'est pas grave, j'ai trouvé des points intéressants sur le départ, ce sont des clés qui vont me servir en grand bain. Je suis déçu parce que le podium était jouable, la victoire aussi, je le savais très bien, on l'avait évaluée à peu près à ce temps-là pour gagner. L'essentiel c'est cet été".

Perez Dortona du bon côté de la barrière

En revanche, son compatriote Giacomo Perez Dortona a fini son épreuve, le 50m brasse, avec une médaille, en 26"55. Derrière le Slovène Damir Dugonjic (26"21) et devant l'Irlandais Barry Murphy (26"56). "La médaille y est, avec pour une fois les centièmes de mon côté", a souligné Perez Dortona.

"A l'arrivée il y avait une place par centième. Ça me sourit, pour une fois. Ça fait du bien d'être du bon côté de la barrière. Je suis content, je ne pensais pas prendre une médaille en arrivant ici vu l'état où j'étais la semaine dernière. Elle est bonne à prendre et c'est encourageant pour la saison en grand bain qui arrive. Cette médaille prouve le travail qu'il y a eu tout au long de la saison dernière, je vois que je suis sur ma continuité. Elle n'était pas inespérée étant donné que l'année dernière j'avais pris une médaille. Mais ça m'était sorti de la tête vu les temps que j'avais fait la semaine dernière", a-t-il conclu.

Pellegrini sur le podium

Chez les dames, Belmonte a coiffé sa troisième couronne hebdomadaire en enlevant le 400 m libre (3'56"14) dans une finale relevée avec la présence de deux championnes olympiques, la Française Camille Muffat (400 m en 2012) et l'Italienne Federica Pellegrini (200 m en 2008).

Belmonte a touché devant la Danoise Lotte Friis (3'58"90), qui reste dauphine sur la distance pour la quatrième fois de sa carrière. "Le record du monde n'était pas mon objectif. Je suis assez fatiguée par ce long début de saison avec les Coupes du monde et toutes mes courses à Herning", a dit Belmonte, qui détient déjà la marque mondiale depuis août (3'54"52).

Muffat positive

Belmonte n'a laissé aucune chance à Friis, qui s'entraîne depuis cette saison à Baltimore (Etats-Unis), sous la direction de Bob Bowman, mentor de Michael Phelps. Pellegrini, double championne du monde de la distance en grand bassin (2009, 2011), a pris la 3e place (3'58"90), une performance notable pour l'Italienne, qui s'entraîne à nouveau sérieusement sur la distance depuis janvier après une saison passée très allégée.

La Française Camille Muffat, championne olympique 2012 et tenante du titre, s'est contentée de la 5e place alors qu'elle s'entraîne trois fois moins en ce début de saison (4'00"89). "J'ai essayé de prendre des initiatives et de faire comme si j'avais la caisse pour tenir. Je suis contente de ne pas avoir eu peur de la suite de la course. J'ai essayé de ne pas me poser trop de questions et même sur la fin, je n'ai pas souffert tant que ça. Je vais m'y remettre pour être tellement entraînée que j'aurai peur de rien."

0
0