Getty Images

Mehdy Metella en finale sur 100m papillon

Avec un record à la clé, Metella sera bien en finale du 100 pap

Le 28/07/2017 à 18:52Mis à jour Le 29/07/2017 à 15:32

MONDIAUX 2017 - Mehdy Metella s'est qualifié pour la finale du 100m papillon après avoir signé le 5e temps des demi-finales en 51"06, nouveau record de France, vendredi à Budapest. Le Français a terminé à la quatrième place de sa série, remportée par l'Américain Caleb Remel Dressel. La finale aura lieu samedi à 18h13.

Mehdy Metella enchaîne. Au lendemain de sa superbe médaille de bronze sur le 100 mètres nage libre, le Français est parvenu à mettre de côté la fatigue et se qualifier pour la finale du 100 mètres papillon, vendredi à Budapest. Il a au passage battu son propre record de France qui datait de 2015 (51"24 lors des Mondiaux de Kazan).

Auteur du cinquième temps des engagés pour la grande finale, avec un chrono en 51"06, qui se disputera samedi soir (18h13), Metella pourra donc ajouter une deuxième médaille individuelle lors de ces Mondiaux de Budapest où il fait pour le moment figure de sauveur de la nation. Quatrième de sa demie, le Français a sorti un dernier 25 mètres dont il a le secret pour se qualifier pour sa deuxième finale de la semaine.

Malgré sa belle performance, le nageur du Cercle des Nageurs de Marseille n'a pas apprécié la manière. "Je suis super content de faire ce record de France, mais je suis déçu parce que ça ne répondait pas comme je le souhaitais", a expliqué Metella au micro de Canal+ après sa course. Le Français a refusé de parler de fatigue, mais il attendait autre chose de lui.

Chad Le Clos tombe en demie

Il y a eu des dégâts dans ces demi-finales du 100m papillon et de gros. Le double champion du monde en titre, Chad Le Clos est passé complètement à côté de sa demie. Avec son temps en 51"48, le Sud-africain, seulement septième de la première demie, n'a signé que le 12e temps. Ses rêves de triplé et la possibilité d'égaler Michael Phelps (triple champion du monde en 2007, 2009, 2011) se sont envolés au moment où on s'y attendait le moins.

C'est l'Américian Caeleb Remel Dressel qui a signé le meilleur temps des demies en 50"07 devant le Britannique James Guy, auteur d'un chrono en 50"67. Le champion olympique en titre, le Singapourien Joseph Schooling en sera également. Le tombeur de Michael Phelps à Rio a signé le 4e temps en 50"78.

0
0