Getty Images

Mondiaux 2017 : Caeleb Dressel sacré sur 100m papillon, Mehdy Metella dernier

Dressel poursuit sa razzia, Metella loin du compte

Le 29/07/2017 à 18:09Mis à jour Le 29/07/2017 à 18:53

MONDIAUX 2017 - Caeleb Dressel est un phénomène. Déjà titré sur 50m nage libre samedi, l'Américain a facilement remporté la finale du 100m papillon (49"86). Kristof Milak (50"62), Joseph Schooling (50"83) et James Guy (50"83) complètent le podium. Bien parti, Mehdy Metella s'est écroulé dans la deuxième partie de la course pour finalement terminer dernier en 51"07.

Quel phénomène ! Caeleb Dressel était intouchable ce samedi dans le bassin de Budapest. Un peu plus de trente minutes après avoir remporté le 50m nage libre, l'Américain s'est offert son 4e titre de la semaine en décrochant la médaille d'or sur le 100m papillon. Il a devancé sur l'aller-retour Kristof Milak (50"62), Joseph Schoolng et James Guy, tous deux crédités du même temps à la troisième place (50"83). Le nageur marseillais Mehdy Metella doit lui se contenter de la 8e et dernière place.

Alors que certains nagent toute leur carrière après un titre mondial, Caeleb Dressel vient lui de s'en offrir deux, en moins d'une heure, à seulement 20 ans. Avec déjà quatre médailles d'or dans ses bagages, le prodige américain aura l'occasion à 19h17 d'entrer encore un peu plus dans l'histoire de son sport. En participant au relais mixte 4x100m nage libre, il pourrait tout simplement devenir le premier à décrocher trois titres mondiaux en une seule journée aux championnats du monde.

Metella dernier mais auteur d'un bon chrono

Avec le deuxième meilleur chrono de l'histoire (49"86), à seulement quatre petits centièmes du record du monde de Michael Phelps (établi en pantalon polyuréthane), Dressel continue sa formidable moisson à Budapest. Déjà victorieux sur le 50m libre, le 100m libre et le 4x100 libre, le jeune Américain écrase la concurrence.

De son côté, le Français Mehdy Metella n'a rien pu faire en finale. Après avoir battu le record de France du 100m papillon en demie, le nageur marseillais, parti très vite (2e à mi-course) a échoué à la 8ème et dernière place de la finale. Cruel pour celui qui réalise pour cette finale le deuxième meilleur chrono de l'histoire pour un Français (58"16). "Je repars quand même avec une médaille (sur 100m nage libre). Ce sont mes premiers Mondiaux, ils sont réussis, je n'ai rien à me reprocher", a réagi le nageur français au micro de France Télévisions.

Les espoirs de deuxième médaille française reposent désormais sur Camille Lacourt, Jérémy Stravius ou encore Anna Santamans qui pourraient repartir dimanche de Budapest avec une médaille autour du cou.

0
0