Getty Images

Mondiaux 2017 - Camille Lacourt : "Ça restera une pure journée"

Lacourt : "Ça restera une pure journée"

Le 30/07/2017 à 22:16Mis à jour Le 30/07/2017 à 22:59

MONDIAUX 2017 - Finir sa carrière sur un titre mondial, c'est le plaisir vécu par le nageur français Camille Lacourt dimanche. Même s'il a présenté un certain recul pour évoquer son titre en finale du 50m dos à Budapest, le sportif de 32 ans a également affirmé avoir vécu un épilogue riche en émotions.

"J’avais envie de finir ma carrière sur la plus haute marche du podium. C’était l’objectif, alors oui, je suis vraiment heureux de vivre ça !" Lors de la traditionnelle conférence de presse, relayée par le site de la Fédération française de natation (FFN), Camille Lacourt n'a pas caché sa joie dimanche. Quelques instants après son titre mondial, décroché en fin d'après-midi à Budapest, le nageur français a pu savourer l'exploit accompli.

L'an passé, avant de réaliser cet impressionnant triplé (il avait été sacré sur 50m dos en 2013 et 2015), Lacourt avait échoué aux JO 2016, mettant ainsi un terme à ses rêves de décrocher un jour une médaille olympique. Finir sa carrière sur une note positive était son pari, c'est désormais chose faite.

"Il n’y avait pas de nostalgie ou de moments particuliers, a-t-il toutefois confié pour expliquer son ressenti à l'issue de cette journée. Après la course, j’ai quand même profité. L’ambiance sur le bassin est bouillante depuis le début de la semaine. Ça restera une pure journée."

Camille Lacourt après son titre sur 50m dos à Budapest (2017).

Camille Lacourt après son titre sur 50m dos à Budapest (2017).Getty Images

" J'en ai assez d'être dans l'eau"

Une "pure journée" qui a permis à Camille Lacourt de conquérir sa cinquième médaille d'or lors des Mondiaux, lui qui compte également deux médailles d'argent, une de bronze et cinq titres aux championnats d'Europe. "Il suffisait de nager le plus vite possible, a lâché le nageur, très sûr de lui, conscient que l'exploit était à sa portée. Aux 25 mètres, je vois que je suis dans la masse. Je me dis alors que ça peut le faire. Je suis vraiment content de voir que mon plan s’est déroulé sans accrocs."

Visiblement relâché, peut-être aussi soulagé, Lacourt a communiqué sa décontraction après son ultime course. "J’en ai assez d’être dans l’eau, je suis content que ça se finisse (sourire)", s'est-il amusé. Cette dernière l'a toutefois bousculé suffisamment pour que, selon ses dires, des souvenirs intenses et pas forcément glorieux remontent à la surface.

"C'est la première fois que je me retourne sur ma carrière pendant un podium, a-t-il affirmé, lui qui a pensé ​aux bons moments, mais surtout aux moments difficiles, ceux qui auront demandé de la force de caractère et le soutien des amis et de la famille. Pendant cette dernière Marseillaise, j'ai pensé à eux. Il y a eu beaucoup de plaisir et d'émotions." "J'ai souvent mis un genou à terre, mais je me suis toujours relevé", a également souligné Lacourt, dont la reconversion constituera son prochain objectif. Peut-être l'un des plus complexes.

0
0