2012 JO Londres David Rudisha - AFP
 
Article
commentaires
Omnisport > Top 10 Monde 2012

Meilleur Sportif de l'année : David Rudisha (7e), un Masaï dans la légende

Rudisha, un Masaï dans la légende

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 29/12/2012 à 10:31 -
Par Eurosport - Le 29/12/2012 à 10:31
Antithèse d'Usain Bolt, David Rudisha n'a pourtant rien à envier au Jamaïcain. Roi du 800m à Londres, le Kenyan a signé une année gigantesque.

. POURQUOI LUI ?

Parce que Rudisha, c'est une foulée de 2,70 mètres. Un style épuré, bondissant. Tout en légèreté. Pour résumer, la classe personnifiée. Un exemple pour tout un peuple. Le plus célèbre de tous les Masaï. Un fin stratège également. Sa finale aux Jeux est un modèle du genre. En deux tours de stade, le Kenyan a montré qu'il n'avait pas besoin de son lièvre habituel (Sammy Tangui) pour faire tomber les records. Son record. Sur le tartan du stade olympique, l'élève de Colm O'Connell - cet Irlandais qui a débarqué au Kenya en 1976 pour une mission de trois mois et qui y est resté depuis - a délivré le 800m parfait. Du départ à la ligne d'arrivée, il a mené la course. Déflagration et crépitation dans le stade olympique : 1'40"91. New world record !

Pourtant, David Rudisha ne possède pas l'aura d'Usain Bolt. A vrai dire, il n'est pas coutumier de voir le Kenyan de 24 ans, classé septième de notre classement "monde", faire le show avant ou après ses exploits en piste. Pour autant, lui aussi mériterait d'être élevé au rang de légende. C'est en tout cas le souhait qu'il a émis à Londres après sa victoire en finale olympique. Sa performance sur son dernier 800m dans la capitale anglaise restera LE grand moment des épreuves d'athlétisme. Désolé Usain...

En tout, Rudisha aura disputé dix 800m en 2012. Pour une seule défaite. Lors de sa dernière sortie, à Zurich en septembre dernier. De quoi lui donner encore plus d'envie pour la suite. Mais en a-t-il besoin ? Sa prochaine cible sera de fracasser cette barrière des 1'40". Rien ni personne ne semble en mesure de le freiner dans sa quête de records. Aujourd'hui, Sebastian Coe himself, ancien spécialiste de la distance et recordman du monde, ne tarit pas d'éloges sur le phénomène de Kilgoris. Pendant dix-huit ans, le Britannique a détenu la meilleure marque planétaire. Celui qui viendra améliorer le temps de Rudisha n'a peut-être pas encore vu le jour...

SON ANNEE EN CINQ DATES

3 mars : Premier 800m en 2012. A Melbourne, Rudisha s'impose en 1'44"43. Une entrée en douceur.

9 Juin : Au meeting de New York, Rudisha fixe la meilleure performance mondiale de la saison à 1'41"74. C'est sa troisième course de l'année, après Melbourne et Doha. Pour trois victoires.

6 juillet : Au Stade de France, Rudisha visait le record du monde. Il doit se contenter de la victoire et d'un temps pourtant fabuleux : 1'41"54. A 0"53 de sa marque planétaire.

9 août : Une finale olympique menée de bout en bout. Sans l'aide de lièvre. Une médaille d'or et un record du monde raboté de dix centièmes (1'40"91). Il devient le premier homme sous les 1'41".

7 septembre : Pour sa dernière course de l'année, à Zurich, il subit sa première défaite de la saison face à Mohammed Aman.

____________________________________________________________________________

25 membres de la rédaction d'Eurosport.fr ont participé au vote, désignant leurs 10 sportifs les plus marquants de l'année 201 2 . Des points sont attribués à chacun, une première place rapportant 10 points, une deuxième neuf, et ainsi de suite, avec un point supplémentaire par vote.

Parallèlement au vote de la rédaction, vous pouvez également déterminer votre propre hiérarchie, comme c'est le cas depuis 2008. Pour cela, rien de plus simple: envoyez-nous un mail à l'adresse suivante: redaction.fr@eurosport.com. Il vous suffit de mettre dans l'intitulé du mail TOP 10 puis d'indiquer votre choix concernant le Top 10 France et le Top 10 mondial.

Nous ne retiendrons qu'un seul nom par classement et par internaute. Inutile donc de mettre une liste de 10 ou 15 noms. Attention, il s'agit de désigner des sportifs à titre individuel. Ne donnez donc pas de noms d'équipes et pas de noms d'entraîneurs non plus. Seuls les sportifs en activité sont concernés par ce vote. Le résultat du vote des internautes sera dévoilé le 2 janvier sur notre site.