Medvedeva de loin la meilleure, Hanyu tant bien que mal

Finale du Grand Prix : Medvedeva de loin la meilleure, Hanyu tant bien que mal
Par AFP

Le 10/12/2016 à 22:31Mis à jour Le 10/12/2016 à 23:55

La jeune Russe Evgenia Medvedeva a remporté la finale du Grand Prix de patinage artistique, samedi à Marseille, où le Japonais Yuzuru Hanyu s'est imposé malgré de grosses chutes.

Les trois principaux acteurs chez les garçons ont proposé un festival de chutes lors du programme libre, en clôture de la compétition.

Le Japonais Yuzuru Hanyu, champion olympique 2014, l'Espagnol Javier Fernandez, double champion du monde en titre, et le Canadien Patrick Chan, triple champion du monde, ont signé de mauvaises performances samedi.

Hanyu est ressorti malgré tout victorieux grâce à sa très bonne performance sur le programme court jeudi. Il a totalisé 293,90 points pour s'imposer pour la 4e fois de suite. Fernandez s'est écroulé (4e, 268,77) tout comme Chan (5e, 266,75).

Celui qui a été remarquable a été le jeune américain de 17 ans Nathan Chen, qui n'a pas fini de faire parler de lui (2e avec 282,85 points).

Chen a réalisé le meilleur programme libre de la soirée, qui lui a valu de récolter 197,55 points, soit 10 points de mieux que la performance du maître japonais Hanyu (3e du libre avec 187,37).

A tout juste elle aussi 17 ans, Medvedeva s'est imposée pour la 2e année de suite lors de la prestigieuse finale.

La championne du monde et d'Europe en titre a totalisé 227,66 points, soit à moins d'un point du record historique, détenu depuis 6 ans par la Sud-Coréenne Kim Yu-na (228,56).

Et pourtant Medvedeva n'a pas été parfaite sur son programme libre, monté sur des musiques d'Alexandre Desplat. Son erreur sur le triple flip dès son entrée de programme l'a privée du record du monde de points.

Mais pas de quoi inquiéter la prodige qui s'est imposée avec près de 10 points d'avance sur sa dauphine la Japonaise Satoko Miyahara (218,33), grâce à son incroyable performance la veille avec le programme court. Ses 79,21 points sont entrés dans l'histoire pour effacer le record de Mao Asada d'il y a 2 ans (78,66).

A trois mois des Mondiaux de Budapest, Medvedeva se positionne en grande favorite, à condition de valider son billet lors des championnats de Russie, où il y a pléthore de très bonnes et très jeunes patineuses.

Mais au vu des performances de ses compatriotes à Marseille, Medvedeva devrait passer son trop de souci. Anna Pogorilaya a fini 3e (216,47), Maria Sotskova 5e (198,79) et Elena Radionova 6e (188,81).

Du côté de la danse, les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir ont célébré fièrement ce samedi en France.

Le duo a remporté pour la première fois de sa longue carrière le finale, face aux rois de la catégorie depuis 2 ans, les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron.

Virtue et Moir ont accroché la finale à leur palmarès avec un total de 197,22 points, contre 192,81 pour les Français, doubles tenants du titre mondial et européen.

Les Canadiens, champions olympiques 2010 et vice-champions olympiques 2014, font leur retour cette saison après une pause de deux ans durant laquelle ils n'ont cessé de patiner mais en galas.

A un an un des jeux Olympiques de Pyeongchang, ils ont choisi de revenir sur la scène internationale et de s'entraîner à Montréal... avec les Français.

0
0