2012 Dakar Etape 11 Mini Peterhansel - AFP
 
Rallye raid > Dakar

Peterhansel et Despres touchent au but

Peterhansel et Despres touchent au but

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 15/01/2012 à 20:32 -
Par Eurosport - Le 15/01/2012 à 20:32
A la veille de l'arrivée du Dakar, le leader Stéphane Peterhansel (Mini) a augmenté son avance sur son dauphin Nani Roma à l'occasion de l'étape 13, samedi. En Motos, Cyril Despres (KTM) a pris les commandes de l'épreuve après que son rival Marc Coma (KTM) a perdu plus de 13 minutes.
 

Sauf coup de théâtre, Stéphane Peterhansel (Mini) et Cyril Despres (KTM) remporteront dimanche à Lima leur quatrième Dakar, respectivement en catégorie Autos et Motos. Samedi, sur les 275 kilomètres chronométrés entre Nasca et Pisco, au Pérou, les Français ont porté des coups décisifs à leurs rivaux. Après une journée où il a failli tout perdre, "Peter" a signé le scratch en 3 h 09 min 57 sec, et relégué l'Espagnol Nani Roma, 7e, à 22 min 57 sec. Au classement général, il a plus que doublé sa marge, qui s'établit désormais à 42 min 57 sec. La dixième victoire - sa première en Amérique du Sud - après laquelle il court depuis 2007 lui tend donc les bras.

"Quand on pense comme c'est compliqué de gagner un Dakar, c'est incroyable que j'aie réussi à en gagner dix . Cela faisait tellement longtemps, cinq ans que j'attendais de gagner à nouveau", a déclaré Peterhansel.

Giniel de Villiers (Toyota) et Leonid Novitskiy (Mini) ont complété le podium, à 8 min 29 sec et 12 min 55 sec. L'autre fait du jour reste donc la cascade de Robby Gordon. Exclu de la course pour infraction au règlement moteur mais autorisé à poursuivre, le bourlingueur étasunien a fait un tonneau par l'avant dans son Hummer. Victorieux vendredi, il a quand même pris la 8e position.

En deux-roues, Cyril Despres (KTM) a repris les rênes de la course. Il a été battu de 47 secondes par le Portugais Helder Rodrigues (Yamaha) mais cette défaite est anecdotique en regard de la défaillance de Marc Coma (KTM) : l'ex-leader a laissé son 4e titre sur une fausse piste vers le km 215. Cet égarement s'est soldé par un retard de 13 min 25 sec à Pisco. Despres peut voir venir avant le dernier chrono dominical (29 km) : le voilà propulsé en tête avec 11 min 03 sec de sécurité.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×