AFP

Dakar 2017 : Stéphane Peterhansel sacré pour la 13e fois, Peugeot s'offre un triplé

Un 13 porte-bonheur pour Peterhansel, sacré d'un rien devant Loeb
Par Eurosport

Le 14/01/2017 à 12:56Mis à jour Le 14/01/2017 à 14:14

DAKAR - Stéphane Peterhansel a remporté dimanche le Dakar 2017, sa 13e victoire dans l'épreuve (la 7e en catégorie auto), au terme de la dernière spéciale disputée entre Rio Cuarto et Buenos Aires samedi matin. Sébastien Loeb termine 2e, à un peu plus de cinq minutes, et Cyril Despres 3e, ce qui permet à Peugeot de signer un triplé, le deuxième après 1990.

Une légende absolue du rallye-raid. Stéphane Peterhansel a remporté samedi son 13e Dakar, à l'issue de la 12e et dernière spéciale de l'édition 2017, à Rio Cuarto, en Argentine, devant ses coéquipiers chez Peugeot Sébastien Loeb et Cyril Despres. A l'issue de près de 8800 km de course, Peterhansel devance le nonuple champion du monde des rallyes, vainqueur de cinq étapes contre trois pour "Peter", de 5 min 13 sec et Despres de 33 min 28 sec.

C'est la septième victoire de "Monsieur Dakar" au volant d'une voiture, après celles obtenues en 2004, 2005, 2007, 2012, 2013 et 2016. Il en avait gagné auparavant six au guidon d'une moto (1991-1993, 1995, 1997, 1998), deux records. Il s'agit par ailleurs du deuxième triplé de l'histoire de Peugeot après 1990, quand le constructeur s'est retiré du rallye-raid, pour ne revenir qu'en 2015.

Le dernier constructeur à avoir réalisé un triplé était Mini en 2014. Avant cela, Mitsubishi l'avait fait en 1992 et Volkswagen en 2010 et 2011. La marque japonaise avait également pris les quatre premières places en 1997, 1998 et 2003 et les huit premières en 2002.

Sunderland vainqueur en moto

En moto, c'est le Britannique Sam Sunderland (KTM), 27 ans, qui s'est offert une première victoire, après deux tentatives soldées par des abandons en 2012 et 2014. Sunderland, qui a pris la tête à l'issue de sa victoire dans la 5e étape, est le premier Britannique à s'imposer en moto.

Il succède au palmarès à l'Australien Toby Price, qui avait abandonné sur blessure lors de la 4e étape. Il s'agit du seizième succès consécutif dans le Dakar pour le constructeur autrichien KTM. Le Britannique devance son coéquipier autrichien Matthias Walkner de 32 min et Farres Guell de 35 min 40 sec. Van Beveren, est 4e à 36 min 28 sec.

Dans cette dernière étape, entre Rio Cuarto et Buenos Aires, Loeb l'a emporté en auto, à l'issue des 64 km de spéciale. En moto, le Français Adrien Van Beveren et l'Espagnol Gerard Farres Guell, à la lutte pour la 3e place finale, ont signé le même temps.

(Avec AFP)

0
0