AFP

C'est (déjà) l'heure du retour pour Mikaela Shiffrin

C'est (déjà) l'heure du retour pour Shiffrin
Par AFP

Deux mois après s'être blessée au genou droit, Mikaela Shiffrin fera son retour à la compétition lundi lors du slalom de Crans-Montana. Un come-back express que la reine des piquets espère gagnant.

La patronne est de retour. Déjà, pourrait-on dire. Deux mois après s'être blessée au genou droit, Mikaela Shiffrin sera de retour aux affaires lundi pour le slalom de Crans-Montana. La station suisse, où la neige tombée en abondance ces derniers jours a provoqué les annulations de la descente et du combiné, a repris l'épreuve annulée le 31 janvier à Maribor.

Ce come-back est aussi précoce qu'inespéré. Shiffrin elle-même ne s'attendait pas à revenir de sitôt. Suite à sa chute intervenue le 12 décembre, lors du ski libre précédant le géant d'Are, le diagnostic de son genou droit ne laissait peu de place au doute. Hématomes osseux et déchirure au ligament collatéral tibial.

"Je vais attaquer"

Mais face au premier coup d'arrêt de sa carrière, l'appel du ski a été trop fort pour l'Américaine de 20 ans. Moins d'un mois plus tard, le 10 janvier, elle "jure qu'elle pourrait déjà skier". Son genou ne la fait pas souffrir. Là voilà motivée à revenir au plus vite. D'abord annoncé fin février, son retour est finalement fixé le 15 à Crans Montana. Soit deux semaines seulement après avoir rechaussé les skis.

Avec quelle ambition ? Etre à la bataille pour la gagne, tout simplement. "Je l'espère. Je m'attends à attaquer la course et être compétitive." a déclaré la championne olympique et double championne du monde à l'Associated Press vendredi.

" Je me sens moi-même, je me sens normale. D'une certaine manière, c'est comme si je n'avais rien raté depuis deux mois. Je reviens plein de fraîcheur, ce qui n'est pas courant à ce stade la saison. Donc ça pourrait m'aider. Mais on ne sait jamais. "

Trop loin pour conserver son petit globe

Si elle parvient à accompagner son retour d'un 18e succés en Coupe du monde ce lundi, Shiffrin ne peut tout de fois plus envisager un quatrième petit globe consécutif en slalom. Son retard sur Frida Hansdotter est trop conséquent. La Suédoise, vainqueur à Lienz et auteur de six podiums depuis le début de la saison, possède 305 points d'avance alors qu'il ne reste plus que trois slaloms.

Shiffrin concède que son retour n'est pas sans stress. "A l'entraînement avec les filles (vendredi), je me suis dit "Oh mon dieu, je suis nerveuse !". Quand je ne sais pas où j'en suis, je suis toujours un peu nerveuse." Mais elle ne devrait pas être la seule. Avec le retour de la patronne, ses adversaires savent que la fête est peut-être déjà finie.

Mikaela Shiffrin, troisième du slalom de Coupe du monde à Flachau, le 13 janvier 2015

Mikaela Shiffrin, troisième du slalom de Coupe du monde à Flachau, le 13 janvier 2015AFP

0
0