AFP

Descente à Jeongseon : Kjetil Jansrud était en forme olympique

Jansrud était en forme olympique
Par AFP

Le 06/02/2016 à 10:52

SKI ALPIN - Le Norvégien Kjetil Jansrud a remporté la descente de Coupe du monde à Jeongseon, samedi, la toute première donnée sur cette piste qui sera celle des Jeux d'hiver 2018. L'Italien Dominik Paris et l'Américain Steven Nyman ont complété le podium.

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Kjetil Jansrud a pris date pour les JO 2018 en remportant samedi sur la piste olympique la descente de Jeongseon, en Corée du Sud, sa 13e victoire en Coupe du monde et la 3e cette saison. Jansrud avait emmagasiné assez d'avance sur le haut du parcours pour surmonter une faute dans la partie inférieure et devancer l'Italien Dominik Paris (à 0"20) et l'Américain Steven Nyman (à 0"41).

Sur une piste facile, alors qu'il préfère les profils exigeants, Adrien Théaux a limité son retard à 0"66 pour prendre la 8e place, meilleur Français devant le Chamoniard Guillermo Fayed (10e à 0"80). "Je suis assez content de ma course car les deux derniers jours, à l'entraînement, les sensations n'étaient pas au top. J'ai plutôt bien réagi. Le feeling était pas mal, hormis une courbe où je perds pas mal de temps", a indiqué Théaux au site Ski Chrono.

Dominateur des deux entraînements, jeudi et vendredi, le Norvégien a confirmé ses aptitudes à la neige accrochante et aux longues courbes. Et puis il manquait son compatriote Aksel Lund Svindal, qui avait imposé son joug sur le circuit en signant huit succès dans les épreuves de vitesse entre fin novembre et mi-janvier. Mais le leader des Attacking Vikings s'est blessé au genou droit en tombant dans la mythique descente de Kitzbühel, le 23 janvier, et sa saison est terminée.

En quittant la scène, Svindal a rouvert les scénarios des différents classements, dont celui de la descente qu'il dominait largement.

Grand absent

A trois descentes de la fin, le grand absent reste en tête du classement de la spécialité, avec 436 points, devant l'Italien Peter Fill (365 pts), le conquérant de Kitzbühel resté au pied du podium à Jeongseon, et Jansrud (327 pts).

Au-delà de Svindal (33 ans) et de Jansrud (30 ans), la Norvège a assuré l'avenir avec Aleksander Aamodt Kilde (23 ans), vainqueur la semaine dernière à Garmisch-Partenkirchen (Allemagne). Mais, au pays du Matin calme, le jeune homme a perdu rapidement le ski gauche et n'a pas terminé.

Paris et Nyman, redoutables dans le domaine de la glisse et habiles dans les sauts, ont manifesté en revanche leur joie d'un 1er podium cette saison.

D'autres, comme l'Italien Christof Innerhofer (21e à 1"33), le roi de la glace et des pistes extrêmes, n'ont pas caché leur déception face au manque de difficultés de la piste.

Aux Jeux, il n'y aura pas de miracle car on ne change pas une montagne. Mais des aménagements devront être faits pour donner un peu plus de vitesse et de frissons, qui sont quand même l'essence de la discipline reine du ski alpin. Samedi, les concurrents ont seulement flirté avec les 115 km/heure, quand ils atteignent 140 km/h sur les pistes de la Coupe du monde.

Le classement général est resté en suspens, seul Jansrud faisant tourner les compteurs.

Vidéo - Le descente victorieuse de Jansrud à Jeongseon

01:00
0
0