AFP

Mondiaux 2015: Mikaela Shiffrin conserve son titre en slalom

Shiffrin, c'est madame slalom
Par Eurosport

Le 15/02/2015 à 00:10

L'Américaine Mikaela Shiffrin a remporté le titre mondial en slalom samedi à Beaver Creek, en devançant et la Suédoise Frida Hansdotter et la Tchèque Sarka Strachova. C'est son deuxième titre mondial consécutif dans la discipline et elle a également remporté l'or olympique l'an dernier à Sotchi.

Le duel des reines a bien eu lieu. Et comme à Schladming, il a tourné en faveur de Mikaela Shiffrin. Sacrée il y a deux ans, l’Américaine, également championne olympique à Sotchi, a conservé son titre mondial en slalom à Beaver Creek. Tout ça à moins de 20 ans... Au terme d’une seconde manche grandiose, sa rivale suédoise, Frida Hansdotter a empoché la médaille d’argent. La Tchèque Sarka Strachova a complété le podium. Neuvième, la Française Nastasia Noens a obtenu son meilleur résultat de l’hiver.

Meilleur temps de la première manche, Shiffrin n’a pas écrasé le second passage. Partie la dernière avec 40 centièmes d’avance sur Hansdotter, alors en tête, la skieuse de Vail a été tactiquement parfaite et a résisté à la pression. Passée en léger retard aux deux premiers intermédiaires (+0"04 et +0"03), elle a lâché son ski sur le bas. Mentalement très forte, elle a fait parler sa glisse et son finish tonitruant a fait le reste. Sur la ligne, et devant une foule énamourée, elle est parvenue à conserver 0"34 sur la Suédoise, cantonnée à ce rôle d'éternelle seconde. Et 0"77 sur Strachova. Elle est également devenue la première slalomeuse à s'imposer à domicile depuis Deborah Compagnoni à Sestrières en 1997.

Frida Hansdotter, Mikaela Shiffrin et Sarka Strachova

Frida Hansdotter, Mikaela Shiffrin et Sarka StrachovaAFP

Les deux visages de Noens

Ce nouveau titre mondial est le deuxième en deux jours pour les Etats-Unis, après celui de Ted Ligety, couronné en géant vendredi pour la troisième fois consécutive. Quant à Strachova, la Tchèque, championne du monde en 2007, argentée en 2009 et bronzée en 2005, a confirmé la belle romance qu’elle entretient avec les Mondiaux. Avec cette quatrième médaille, celle qu'on appelait Zahrobska il y a quelques années a marqué l'histoire de l'évènement.

Côté tricolore, Nastasia Noens a montré deux visages. Timide en première manche (18e à 2"13), la Niçoise s’est libérée ensuite. Longtemps en tête, la Française a signé une belle remontée pour hériter du neuvième rang final. Son meilleur classement de l’hiver. Le meilleur aussi d’une skieuse de l’équipe de France dans le Colorado, juste devant la 10e place de Margot Bailet sur le super-combiné. Laurie Mougel a terminé, elle, 17e à 3"55, tandis que Taïna Barioz a pris la 26e place à 5"64, après s’être classée 31e du premier run. Adeline Baud est sortie lors du passage final après le huitième piquet.

0
0