AFP

Tina Maze sacrée championne du monde de la descente à Beaver Creek... pour deux centièmes

Pour deux centièmes, Maze complète sa collection de championne du monde

Le 06/02/2015 à 20:12Mis à jour Le 06/02/2015 à 22:58

Tina Maze a remporté la descente des championnats du monde de Beaver Creek pour deux petits centièmes de mieux qu'Anna Fenninger, déjà sacrée en Super-G cette semaine. Lara Gut complète le podium. Lindsey Vonn est cinquième. La Slovène décroche sa troisième médaille d'or mondiale après le géant (2011) et le Super-G (2013).

La descente dames a consacré une reine. Mais pas celle que tout un peuple attendait. Leader du général de la Coupe du monde, Tina Maze s’est imposée ce vendredi aux Mondiaux de Vail-Beaver Creek. Pour deux centièmes, la Slovène a privé du doublé l’Autrichienne Anna Fenninger, sacrée mardi sur le Super-G. La Suissesse Lara Gut (+0’’34) complète le podium. Devant son public, Lindsey Vonn a déçu en prenant la cinquième place.

Après le bronze du Super-G, l’Américaine de 30 ans ne visait rien d’autre que l’or. Mais la skieuse la plus prolifique de l’histoire en Coupe du monde (64 victoires) n’a jamais été dans le coup. Son piètre entraînement de la veille (19e temps) n’était pas si anedoctique et le suspens a vite disparu dès le troisième intermédiaire. Avec 89 centièmes de retard à mi-course, l’affaire était déjà entendue. À l’arrivée, la compagne de Tiger Woods pouvait franchir la ligne dépitée : 1’’05 de retard. Une grosse claque. Elle pourra tenter de relever la tête sur le géant et le combiné. Mais elle devra plus surement patienter jusqu’aux Mondiaux 2017 de Saint-Moritz pour décrocher un troisième titre mondial qu’elle attend depuis son doublé en vitesse à Val d’Isère en 2009.

Aucune Française dans le top 20

Tina Maze, elle, a décroché sa troisième couronne mondiale. Après l’or en géant (2011) et en Super-G (2013), la polyvalente slovène complète sa collection de titres avec celui de la descente. Partie juste avant Vonn, la championne olympique en titre a construit sa victoire dans le mur de la "Raptor". Son avance de quatre dixièmes à mi-course a ensuite fondu. Mais elle a su conserver deux centièmes de marge sur Anna Fenninger, dont le run avait longtemps été considéré comme parfait.

Pas de miracle côté français. Orphelines de Marion Rolland, blessée à nouveau au genou et qui n'a pas pu défendre son titre, les Tricolores sont absentes du top 20. Margot Bailet s'est classée 21e (+2''18) et Jennifer Piot 24e (+2''45). Vice championne du monde en 2009, Marie Jay Marchand-Arvier est sortie de piste avant la mi-course.

0
0