AFP

Géant - Tessa Worley a pris une sérieuse option sur la médaille d'or

Worley a pris une sérieuse option sur la médaille d'or

Le 16/02/2017 à 13:02

MONDIAUX - Tessa Worley a été exacte au rendez-vous en dominant la première manche du géant, jeudi à Saint-Moritz. La Française s'est ménagée une avance de 0"48 sur Sofia Goggia et 0"72 sur Mikaela Shiffrin en vue de la seconde manche (13h00).

En position idéale. Tessa Worley est à mi-chemin de devenir championne du monde de géant pour la deuxième fois, après son sacre en 2013. Grande favorite, la Française, partie avec le dossard 1, a signé le meilleur chrono de la première manche ce jeudi à St-Moritz. Les écarts sont conséquents. La skieuse du Grand-Bornand a repoussé l'Italienne Sofia Goggia à 0’’48 et l'Américaine Mikaela Shiffrin à 0’’72. Quatrième, la Transalpine Federica Brignone est à plus d’une seconde (1’’10). Le trou est fait avant la seconde manche, prévue à 13h.

Worley a pourtant commis une erreur. Une toute petite. Mais ça ne l’a pas empêché de mettre tout le monde d’accord. Montée sur le podium lors des six géants de l’hiver avec trois victoires à la clé, la leader au classement de la spécialité a tiré profit de son dossard 1 pour poser son ski engagé et précis sur une piste parfaite. Surtout sur le haut.

Vidéo - Worley était intouchable dans la 1re manche

01:53

Malgré un tracé court – elle a bouclé la manche en 1’02’’01 – Worley a pu prendre ses distances. Mais pas question d’assurer lors du second run : "Je suis super confiante, a-t-elle déclaré au micro d'Eurosport. Mais tout peut arriver. Je me dis que ça va être sur une seconde course, et que je vais essayer de la gagner."

Vidéo - La réaction de Worley après sa superbe première manche : "Je suis super confiante"

00:58

Les deux autres Françaises engagées ont connu des fortunes diverses. Dossard 20, Adeline Baud s’est positionnée au 17e rang à 1’’87. Le podium est un peu loin. Mais la skieuse des Gets, titrée comme Worley lors de l’épreuve par équipes mercredi, a le ski et la confiance pour espérer une belle remontée. Ce ne sera pas le cas de Coraline Frasse Sombet, coupable d’une faute d’intérieur sur le haut du tracé (abandon). p

Pour Worley, le danger principal viendra peut-être de Shiffrin, dont on peut attendre une aie réaction après sa relative contre-performance lors du premier un.

Vidéo - Malgré une belle activité, Shiffrin n'a pas rivalisé avec Worley lors de la première manche du géant

01:50
0
0