AFP

St-Moritz : Beat Feuz remporte la descente, le globe pour Peter Fill

Feuz s'adjuge la dernière et Fill s'offre un globe historique

Le 16/03/2016 à 12:23

COUPE DU MONDE - Beat Feuz a remporté la descente des finales de St-Moritz, mercredi. Le Suisse a devancé l'Américain Steven Nyman (+0"08) et le Canadien Erik Guay. Dixième de l'épreuve, Peter Fill s'est adjugé le globe de la spécialité, devant le Norvégien Aksel Lund Svindal. C'est la première fois qu'un Italien le décroche. Ce mercredi, le meilleur Français, Johan Clarey s'est classé 5e.

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

L'ultime descente de l'hiver a tenu toutes ses promesses. Sur les neiges de St-Moritz, c'est Beat Feuz qui s'est montré le plus rapide, ce mercredi. Le Suisse, qui a signé sa sixième victoire en Coupe du monde, a devancé l'Américain Steven Nyman (+0"08) et le Canadien Erik Guay (+0"54). Dixième, Peter Fill a, lui, remporté le globe de la spécialité. Le premier pour un Italien dans l'histoire du ski alpin.

Régulier tout au long de l'hiver, héros de Kitzbühel en janvier, deuxième à Lake Louise en début d'hiver, Fill a explosé de joie et fondu en larmes quand il a découvert le dénouement dans l'aire d'arrivée. Dossard 22, il s'est élancé le dernier. Et dans le brouillard. Avait-il été renseigné, dans la cabane de départ, sur le fait qu'il était contrait de finir dans le top 15 pour se parer de cristal ? Lui a assuré au micro d'Eurosport que non. Si l'issue n'avait pas été favorable, le globe serait étonnamment revenu à Aksel Lund Svindal. Le Norvégien, blessé, a manqué les six dernières descentes de l'hiver et a terminé à 26 unités – seulement – de Fill. Preuve que cette saison, n'en déplaise à l'Italien de 33 ans, c'était bien lui le meilleur en descente. Mais les absents ont toujours tort, alors...

Vidéo - Fill FR

02:37

Clarey 5e, Giraud Moine confirme

De son côté, Feuz, finalement 5e de ce classement à 48 points de Fill, a pris rendez-vous pour la saison prochaine. S'il peut éviter les blessures qui ne l'ont pas épargné depuis quelques temps. De retour à Wengen mi-janvier, le Suisse, qui a fait la différence sur le bas du tracé après un haut, tout en glisse, moyen, a enchaîné les gros résultats depuis : 2e à Kitzbühel, 3e à Garmisch et Chamonix, 5e à Jeongseon et Kvitfjell.

Vidéo - La descente de Beat Feuz

01:56

Cinquième (+0"88) ce merdredi, Johan Clarey s'est approché de son meilleur résultat en 2015-2016, une 4e place sur la Streif. De quoi lui donner envie de pousser encore un hiver ? Seul le Français le sait. En novembre prochain, Valentin Giraud Moine sera, sauf coup du sort, au départ de la tournée américaine. Très bon encore une fois, le Tricolore, 2e à Kvitfjell il y a quatre jours, a pris la 7e place (+1"04). Troisième Français au départ, Adrien Théaux était en lice pour le globe. Une victoire et quelques miracles auraient pu lui permettre de remporter le globe. Mais le skieur de Val-Thorens a rapidement déchanté. Hors des points, il a hérité de la 16e place à 1"78.

0
0