AFP

Wengen : Aksel Lund Svindal remporte la descente, David Poisson 6e, Adrien Théaux 7e

Plus fort que le brouillard, Svindal ouvre enfin son palmarès sur le Lauberhorn

Le 16/01/2016 à 15:21

Aksel Lund Svindal a remporté la descente de Wengen, samedi. Son premier succès dans la station helvétique. A l'issue d'une course perturbée par le brouillard, le Norvégien a devancé les Autrichiens Hannes Reichelt, vainqueur l'hiver dernier et Klaus Kroell. Le premier Français, David Poisson, s'est classé 6e à 0"11 du podium, devant Adrien Théaux (7e). Guillermo Fayed (18e) a raté sa course.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, Aksel Lund Svindal n'avait jamais levé les bras à Wengen. Vainqueur de la descente samedi, le Norvégien a corrigé cette hérésie historique. Sur un tracé raccourci en raison d'une météo capricieuse, Svindal a devancé deux Autrichiens Hannes Reichelt et Klaus Kroell.

Vidéo - La descente de Svindal

02:26

Parti avec le dossard 18, le colosse norvégien, auteur d'une 31e victoire en Coupe du monde et nouveau leader du général (pour 15 points), a signé un chrono de 1'48"79. Soit 0"19 de moins que Reichelt et 1"52 que Kroell. Dans l'aire d'arrivée, le trio a attendu de longues minutes avant de se réjouir du résultat. La faute à une nappe de brouillard installée sur le milieu de la piste qui a contraint les organisateurs à suspendre la course de longues minutes. Une première fois juste avant le passage de Kjetil Jansrud, classé 12e à 2"13 et visiblement énervé d'avoir été envoyé au pire des moments, la seconde avant le départ de Maxence Muzaton, repoussé à 3"68. Un retard anecdotique tant il était compliqué de skier sans la moindre visibilité.

Si le Français n'a pas pu défendre ses chances comme il aurait voulu, d'autres Tricolores ont eu plus de réussite. Troisième à Santa Caterina, David Poisson a confirmé sa belle forme actuelle. Sixième (à 1"63) et premier Français, "Kaillou" a devancé de peu son compatriote Adrien Théaux (7e à 1"72). Très régulier depuis le début de l'hiver, Guillermo Fayed est, cette fois-ci, passé à côté. Parti au pire des moments, "Gus" a soldé son passage à la 22e place à 2"98, juste devant Johan Clarey (23e à 2"98). Au micro de la RTS, Fayed était très remonté et n'a pas été tendre avec la FIS. Difficile de lui donner tort.

Vidéo - La descente de Poisson

01:49
0
0