Article
commentaires
Ski de fond > Vancouver 2010

Marek disqualifiée


Par Eurosport
Par Eurosport - Le 29/04/2010 à 18:53
Marek disqualifiéeLa fondeuse polonaise Kornelia Marek, contrôlée positive à l'EPO pendant les JO de Vancouver, a été disqualifiée pour dopage, a annoncé jeudi le Comité international olympique (CIO), ce qui en fait le premier cas de ce genre pour ces Jeux.

"Après avoir examiné le dossier et la proposition écrite transmise par l'athlète, la Commission disciplinaire du CIO a conclu à l'unanimité que l'athlète avait violé le règlement antidopage", a indiqué le Comité olympique dans un communiqué.

Par conséquent, la Polonaise de 24 ans a été disqualifiée des 5 épreuves auxquelles elle avait participé à Vancouver. L'équipe féminine polonaise a aussi été disqualifiée sur relais 4x5 km, bien que les trois autres athlètes aient été blanchies dans cette affaire. Marek pourrait être par ailleurs sous le coup de sanctions disciplinaires de la part des autorités internationales du ski.

"Il a été demandé à la Fédération internationale de ski (FIS) de modifier en conséquence les résultats des épreuves concernées et d'étudier des mesures supplémentaires qui relèveraient de sa compétence", a plaidé le CIO. L'affaire Marek a éclaté pendant les JO de Vancouver, lorsqu'elle avait été contrôlée positive à l'EPO le 25 février à l'issue du relais 4x5 km, dont la Pologne avait pris la 6e place. L'athlète avait participé à toutes les épreuves de ski de fond au programme à l'exception du sprint individuel, et s'était notamment classée 11e du 30 km et 9e du sprint par équipes.

Le Comité olympique polonais avait confirmé le mois dernier la présence d'EPO à l'issue des résultats des analyses, et la Fédération polonaise de ski avait suspendu Marek dans la foulée. Les jeux Olympiques n'ont été ternis par aucun véritable cas de dopage. Seuls deux joueurs de hockey, la Russe Svetlana Terenteva et le Slovaque Lubomir Visnovsky avaient reçu des blâmes pour avoir pris des médicaments contre le rhume figurant sur la liste des produits interdits en compétition.