Eurosport
 WTCC : Circuit Paul RicardRegarder 
 
  • Tableau Noir
 
Hoarau et Pastore, alternatives naturelles au "sans Zlatan"
10/11/2012 - 16:49

Hoarau et Pastore, alternatives naturelles au "sans Zlatan"

Ce dimanche à Montpellier, Carlo Ancelotti devra composer avec l'absence de Zlatan Ibrahimovic. Suspendu pour deux deux matches après son high-kick sur Stéphane Ruffier, le Suédois manquera aussi le rendez-vous qui verra le PSG recevoir Rennes au sortir de la trêve internationale. Passeur, buteur et joueur référent dès que son équipe est en difficulté collectivement, Ibrahimovic est d'une importance capitale dans le onze parisien. Comment le PSG va t-il faire sans lui ? Difficile de se prononcer même si une chose est sûre : c'est l'occasion pour Ancelotti de faire parler les ressources de son banc de touche, qui pourrait lui permettre de répondre à toutes les situations sans avoir à modifier son système de jeu.


Le public du Parc des Princes l'a constaté à l'occasion de la réception de Marseille en Coupe de la Ligue : si le 4-3-3 est taillé pour Ibrahimovic, il peut aussi bien se comporter sans lui. La richesse de l'effectif parisien offre à son manager une multitude de solutions pour pallier à l'absence d'un joueur capable d'offrir une large palette de qualités, pour ne pas dire toutes, sauf la prise de profondeur pour exploiter les espaces. Ce PSG sans Ibra permettra certainement de voir une nouvelle fois que, comme il l'avait évoqué dans une interview pour le Canal Football Club il y a quelques semaines, Carlo Ancelotti ne raisonne pas en terme de postes au moment de choisir ses trois attaquants : l'Italien compte en effet plus sur la complémentarité entre les trois profils qui offensifs que sur leur positionnement au tableau.


Ainsi, si les deux premières lignes du PSG (défense, milieu de terrain) s'articulent presque toujours de la même manière, l'attaque peut changer de forme en cours de partie. Parfois, un joueur évoluera à la manière d'un numéro 10 derrière deux attaquants. Dans d'autres circonstances, un attaquant de pointe se détachera du bloc et devra être alimenté en ballons par deux ailiers, chargés d'apporter vitesse et percussion dans les couloirs. La force d'Ibrahimovic réside justement dans sa capacité à entrer dans ces deux registres, permettant aux Parisiens de varier leurs offensives en comptant sur l'apport des milieux relayeurs et des latéraux.


Hoarau, comme contre Marseille ?


Guillaume Hoarau apparaît aujourd'hui comme le remplaçant naturel d'Ibrahimovic. Buteur face à Zagreb, sur une passe du Suédois, l'ex-Havrais est, de par son gabarit et certaines habitudes, l'attaquant parisien dont le profil se rapproche le plus de son leader d'attaque. Sa performance face à l'Olympique de Marseille en Coupe de la Ligue a d'ailleurs rappelé une facette de son jeu que sa taille fait trop souvent oublier. Il n'est pas un guerrier qui va ferrailler avec les défenses adverses. Dans le jeu, Hoarau prend toute son utilité quand il décroche pour perturber le milieu de terrain adverse et aider ses milieux de terrain à l'orientation du jeu, d'un couloir vers l'autre. Ce registre, Ibrahimovic l'avait adopté et magnifié à Lille le temps d'une petite demi-heure, suffisante ce soir-là pour breaker les Nordistes.


A l'inverse du Suédois, Hoarau peut en revanche être mis en difficulté lorsque ses adversaires directs lui imposent une certaine pression ou se montrent plus vifs que lui sur les passes de ses milieux de terrain. Le Réunionnais n'a aujourd'hui ni le bagage technique ni les qualités athlétiques qui permettent à Ibrahimovic de résister à la pression des milieux ou des défenseurs adverses qui le suivraient dans ses déplacements dans l'entrejeu. Dès lors, s'il fait le choix de Hoarau dimanche soir à Montpellier, Carlo Ancelotti devra faire en sorte de proposer une animation offensive capable de libérer son attaquant du marquage. La solution est assez simple et a été déjà vue face à l'OM en Coupe de la Ligue : lorsque Hoarau décrochait, ses deux partenaires en attaque évoluaient à hauteur des défenseurs centraux adverses. Ils fixaient ces derniers et permettaient à Hoarau de décrocher sans être marqué et de jouer les points d'appui, au sol, dans l'entrejeu.


Une fois dans les 40 mètres adverses, le rôle de Hoarau face à l'OM se résumait à sa présence à la finition des actions. Ses décrochages au milieu de terrain envoyaient le jeu dans les couloirs ; l'action se développait sans lui, avec le concours des milieux relayeurs et des latéraux pour soutenir l'attaquant déjà présent dans la zone. Hoarau suivait le mouvement et apportait son gabarit dans la surface marseillaise, accompagné du troisième et dernier attaquant, non-concerné par la construction de l'action. Au final, la meilleure formule autour du Réunionnais pour remplacer Ibrahimovic est sans doute celle qui propulserait Lavezzi et Ménez dans le onze titulaire. Les deux hommes ont les qualités nécessaires (capacité à prendre la profondeur) pour dissuader la défense centrale adverse de prendre le risque de suivre Hoarau, et leur mobilité leur permettrait d'enchaîner dans les couloirs en participant aux mouvements à trois sur les ailes.


Pastore et Nene à nouveau influents ?


L'avènement de Zlatan Ibrahimovic comme force majeure du PSG 2012/2013 a eu des conséquences sur ceux qui étaient les dépositaires du jeu parisien la saison dernière. Coincé entre un Verratti chargé de la relance et un Ibrahimovic qui attire les ballons lorsqu'il décroche, Javier Pastore et Nene n'ont plus la même influence. Après avoir activement participé au début de saison, Nene n'a toujours pas marqué et semble petit à petit sortir de la rotation parisienne. De son côté, Pastore brille par son absence des circuits de passes privilégiés, mais conserve une certain crédit par sa capacité à sortir le bon geste au bon moment pour faire la décision. En cela, son talent dans les 30 derniers mètres fera peut-être oublier Ibrahimovic. Mais de là à avoir le même volume de jeu, il y a tout un monde...


Ibrahimovic absent, la porte pourrait s'ouvrir au retour d'un véritable n°10 positionné en pointe du milieu à trois derrière deux attaquants. Problème, les deux joueurs susceptibles de tenir le poste n'ont jamais convaincu sur 90 minutes depuis le début de saison : ni Nene ni Pastore ne semblent avoir les épaules pour prendre les rênes du PSG, même sur une période très courte. Qui plus est, Pastore se retrouve souvent en difficulté lorsqu'il est positionné dans la zone des milieux défensifs adverses. Le marquage strict et l'impact imposé par la majorité des récupérateurs de Ligue 1 font rapidement souffrir l'Argentin, qui se retrouve souvent mis sous l'éteignoir par un joueur agressif et plus mobile que lui.


Pour faire de lui le remplaçant d'Ibrahimovic, la solution pourrait être un repositionnement audacieux à la pointe de l'attaque parisienne, assisté par les mêmes partenaires que ceux imaginés plus haut pour Hoarau. De sa position très avancée, qu'il a parfois occupé pour compléter les décrochages d'Ibrahimovic cette saison, Pastore pourrait guetter les intervalles dans le bloc défensif adverse et s'y déplacer pour faire parler son toucher de balle et accélérer les transmissions parisiennes dans les 30 derniers mètres. Comme pour la solution Hoarau, l'Argentin aurait besoin de partenaires capables de fixer la défense adverse pour lui permettre de s'en détacher. L'association avec l'ancien Havrais serait ici tout à fait possible, le gabarit de ce dernier étant un aimant à stoppeurs dans la zone de vérité. Un joueur appréciant les grands espaces (Lavezzi, Ménez, Gameiro) serait idéal pour compléter un trio offensif pour le coup extrêmement complémentaire.


Florent TONIUTTI
(sur twitter : @flotoniutti)

 
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus