AFP

Novak Djokovic abandonne en quarts et s'arrête à 17 finales consécutives

Contraint à l'abandon, Djokovic n'égalera pas Lendl

Mis à jourLe 26/02/2016 à 01:23

Publiéle 25/02/2016 à 18:32

Mis à jourLe 26/02/2016 à 01:23

Publiéle 25/02/2016 à 18:32

ATP DUBAI - Novak Djokovic a abandonné en quarts de finale du tournoi ATP de Dubaï contre Feliciano Lopez, jeudi. Le Serbe de 28 ans, qui avait perdu le premier set (3-6), victime d'une infection à l'oeil, pouvait égaler cette semaine le record d'Ivan Lendl, qui avait disputé 18 finales consécutives en 1981-82. Le N.1 mondial s'arrête finalement à 17 finales.

Séisme à Dubaï. Novak Djokovic s'est incliné en quarts de finale du tournoi, jeudi, suite à son abandon à la fin du premier set face à Feliciano Lopez. Victime d'une infection à l'oeil droit, le Serbe a décidé de mettre fin à ses souffrances après la perte de la première manche sur le score de 3-6. Le N.1 mondial a été sifflé par le public lors de sa sortie du court. Il n'avait plus abandonné un match depuis une rencontre de Coupe Davis face à Juan Martin Del Potro en 2011

"Mon problème à l'oeil va disparaître dans quelques jours", a confié Djokovic, lunettes de soleil vissées sur le nez, devant la presse. "J'ai beaucoup d'événements importants qui m'attendent, à commencer par la Coupe Davis la semaine prochaine. Puis viennent Indian Wells, Miami et la saison sur terre battue", a-t-il ajouté. "Physiquement, je me sens bien. C'est vrai dommage de terminer ce tournoi mais je n'avais pas le choix."

Cette défaite, même si elle est concédée sur abandon, est en tous cas la première du Serbe cette saison. "Nole" n'avait plus été battu depuis novembre 2015 et la déroute subie face à Roger Federer, en phase de groupes du dernier Masters à Londres. Sa série de finales consécutives s'arrête elle à 17 et l'empêche de rejoindre Ivan Lendl, détenteur du record de finales consécutives dans l'ère Open (18 entre 1981 et 1982).

Face à Lopez, Djokovic n'a jamais connu la lumière. Breaké d'entrée de rencontre par son adversaire, le Serbe, auteur de 18 fautes directes, a passé son temps à faire la course derrière. Malgré un sursaut à 4-3 en faveur du Madrilène, il n'a jamais semblé capable de réellement revenir dans ce quart de finale. Breaké une dernière fois à 3-5, il a ensuite décidé de rendre les armes.

C'est une grande première pour Lopez. Jamais capable de battre le N.1 mondial en sept confrontations, le 24e joueur mondial a enfin mis fin à sa série d'insuccès face au Serbe, mais d'une bien drôle de manière. Il affrontera Marcos Baghdatis, vainqueur de Roberto-Bautista Agut (7-5, 6-0), en demi-finale vendredi.

Wawrinka et Kyrgios se retrouvent

Dans l'autre demie on notera les grandes retrouvailles entre Stan Wawrinka et Nick Kyrgios. Près de six mois après la fameuse sortie verbale de l'Australien, survenue pendant leur rencontre lors du Masters 1000 de Montréal, les deux hommes auront droit à une confrontation qui sent la poudre.

Jeudi, le Vaudois a battu Philipp Kohlschreiber (7-5, 6-1), tandis que l'Aussie s'est à nouveau offert le scalp de Tomas Berdych (6-4, 6-4). L'affiche vaudra donc le détour, dans tous les sens du terme.

0 commentaire
Vous lisez :