Panoramic

Wawrinka, Berdych, Gasquet... Marseille s'est offert un tableau digne d'un 500

Wawrinka, Berdych, Gasquet... Marseille s'est offert un tableau digne d'un 500

Mis à jourLe 15/02/2016 à 12:00

Publiéle 15/02/2016 à 11:53

Mis à jourLe 15/02/2016 à 12:00

Publiéle 15/02/2016 à 11:53

Article de Laurent Vergne

ATP MARSEILLE - Le tournoi provençal s'est offert un remarquable plateau cette année, avec trois membres du Top 10, dont Stan Wawrinka et 7 des 17 premiers du classement ATP. De quoi promettre une belle semaine sur la Canebière.

Deux semaines après Montpellier, le barnum ATP revient trainer ses guêtres dans le Sud de la France, cette fois du côté de Marseille. Et le tournoi phocéen a beau n'être estampillé que 250, la plus petite catégorie de tournoi, il offre un plateau d'un calibre assez remarquable. Sur le papier, il est nettement plus charnu que le tournoi de Rotterdam la semaine dernière, pourtant catalogué ATP 500, et dont le classement moyen des pensionnaires du dernier carré était 36e. Il serait étonnant que ce nombre ne soit pas sensiblement moins élevé samedi à Marseille...

Le tableau provençal est même un peu plus relevé que celui de Rio de Janeiro, également au menu cette semaine. Comme Rotterdam, le tournoi carioca est pourtant un ATP 500. Il propose trois joueurs du Top 10 (Nadal, Ferrer, Tsonga). Comme Marseille, avec Stan Wawrinka, Tomas Berdych et Richard Gasquet. 7 des 17 meilleurs joueurs du monde sont sur la Canebière et la tête de série numéro 8 du tournoi, Benoît Paire, pointe au 22e rang à l'ATP. A Rio, elle est 10 crans plus loin (Thomaz Bellucci, 32e).

Les Bleus en quête d'un 7e titre en 11 ans

Jean-François Caujolle, le patron de l'Open 13, a donc de bonnes raisons de se réjouir, et le public marseillais a de bonnes chances de se régaler, sous réserve de forfait de dernière minute, la crainte de tout organisateur. Stan Wawrinka, pour sa rentrée après son élimination en quarts de finale de l'Open d'Australie, sera à la fois la principale tête d'affiche et le favori numéro un. Les quatre principaux cadres du tableau (Wawrinka, donc, ainsi que Berdych, Gasquet et Cilic) sont dispensés du premier tour et entreront directement en huitièmes de finale.

Comme souvent, les Français seront bien représentés (Gasquet, Simon, Monfils, Paire…) mais vu le contexte relevé, ajouter un 7e titre en 11 ans s'annonce complexe. Même parmi les non-têtes de série, on retrouve quelques sacrés clients potentiels comme Nick Kyrgios ou le jeune Allemand Alexander Zverev, en pleine ascension en ce début de saison et qui à 18 ans vient d'atteindre son meilleur classement (56e). Lundi, Benoît Paire sera la seule tête de série à entrer en lice. L'Avignonnais, très décevant ces derniers temps, sera opposé à l'Italien Simone Bolelli.

0 commentaire
Vous lisez :